Comment manger moins sucré ? Les sucres simples et les sucres complexes

le sucre blanc, ou saccharose, est un sucre simple.
Le sucre blanc, ou saccharose, est un sucre simple. © Elena Schweitzer - Fotolia

Habituellement, on classe les sucres en deux catégories : les sucres simples et les sucres complexes. Ils sont très différents par leurs rôles et par leurs répercussions sur la santé.

 Les sucres simples : glucose, fructose, saccharose, lactose, maltose, galactose. Ils sont rapidement digérés, donc rapidement utilisables par l'organisme. Aussi, lorsque le corps a besoin d'un apport urgent en carburant, il fait appel à ces sucres simples.

Exemple 1 : lors d'un effort, l'apport en sucres rapides, va booster l'activité musculaire.

Exemple 2 : pendant un examen, l'apport en sucres rapides, va booster l'activité cérébrale.

Où trouve-t-on les sucres simples ? Dans le sucre en poudre ou en morceaux, dans les friandises, dans les sodas, dans les pâtisseries, dans les fruits...

 Les sucres complexes : amidon, glycogène.

Ils sont composés de plusieurs sucres simples accrochés les uns aux autres. Leur assimilation est donc généralement plus lente que celle des sucres simples car il faut davantage de temps pour les digérer. Aussi pour un besoin d'énergie sur un temps plus long, le corps utilise ces sucres. D'ailleurs l'organisme sait très bien stocker les sucres complexes afin de les utiliser quand il en a besoin.

Exemple 1 : les sportifs qui ont besoin d'être énergiques et endurants sur une longue période, ont l'habitude de consommer des sucres lents avant un effort.

Exemple 2 : en hiver, les sucres lents fournissent une protection contre le froid et nous donnent de l'énergie tout au long de la journée. Ils nous permettent notamment de patienter entre deux repas. Les sucres complexes sont donc utiles.

Où trouve-t-on les sucres complexes ? Dans les céréales, le pain, les légumes secs, les pommes de terre, les pâtes, certains fruits (bananes, marrons)...

Sommaire