Comment manger moins sucré ? Sucre et maladies cardiovasculaires

si vous avez déjà eu des troubles cardiovasculaires, faites contrôler votre
Si vous avez déjà eu des troubles cardiovasculaires, faites contrôler votre glycémie régulièrement en plus d'adopter un régime équilibré. © Dron - Fotolia.com

On ne le sait pas toujours, mais le cœur n'est pas très friand de sucre. L'excès de sucre dans le sang est en effet un facteur de risque cardiovasculaire.

Et lorsqu'on cumule à la fois, trop de sucre et trop de cholestérol, le mariage est explosif. Les effets sont particulièrement néfastes sur les artères qui mènent au cœur.

Ainsi, toute augmentation du sucre sanguin au dessus d'un certain seuil fragilise les artères. Et multiplie par 3 le risque de crise cardiaque. Le seuil limite (glycémie à jeun) est de 1,4g/L.

Chez les diabétiques, l'excès de sucre est particulièrement nocif à la fois sur les petits vaisseaux (des yeux, des reins, des extrémités) et à la fois sur les gros vaisseaux qui alimentent le cœur, le cerveau, les jambes. Ainsi, les accidents cardiaques, les artérites et les accidents vasculaires cérébraux sont les principales complications du diabète de type 2.

Pour conclure :

 Si vous avez un ou plusieurs facteurs de risques cardiovasculaires (cholestérol, hypertension, tabagisme, surpoids, antécédents...).

 Si vous avez déjà été confronté à un problème cardiovasculaire.

Dans les deux cas, il est préférable d'avoir une alimentation équilibrée (pas d'excès de sucres, ni de graisses) pour diminuer votre risque cardiovasculaire.Et bien sûr, il est conseillé de contrôler régulièrement votre glycémie.

Sommaire