Comment manger moins sucré ? Manger moins sucré pour éviter le surpoids et l'obésité

l'alimentation à la fois trop grasse et trop sucrée contribue à la progression
L'alimentation à la fois trop grasse et trop sucrée contribue à la progression de l'obésité en France . © Gabriel-Ciscardi - Fotolia

Tout comme le diabète, l'obésité est une vraie maladie qui a de multiples répercutions sur la santé (risques cardiovasculaires, respiratoires, rhumatologiques, etc.).

Et tout comme le diabète, l'obésité est liée à la fois aux prédispositions génétiques, et à la fois à un environnement défavorable, à savoir une activité physique insuffisante et de mauvais habitudes alimentaires.

Enfin comme le diabète, l'obésité ne cesse de progresser. Les résultats de la dernière étude sur l'obésité en France (ObÉpi-Roche, septembre 2006) le confirment. Malgré un léger ralentissement, l'obésité concerne 12,4% de la population, contre 11,3% en 2003 et 8,2% en 1997. En outre, l'augmentation de l'obésité est plus rapide et plus forte chez la femme (+64%) que chez l'homme (+40%).

Trop de sucre augmente le risque de surpoids et d'obésité

Les aliments trop riches en graisses ne sont pas les seuls coupables d'une prise de poids. Les aliments trop sucrés aussi. Et pour cause, à force de manger trop de sucre, pendant les repas, et surtout entre les repas, notre organisme sature et le stocke sous forme de ... graisse. Autrement dit, une alimentation riche en sucre contribue au surpoids et à l'obésité.

Pour conclure :

 S'il y a des obèses dans votre famille.

 Si vous avez un léger surpoids ou un tour de taille élevé.

Dans les deux cas, il est préférable de réduire votre consommation en aliments sucrés tout en conservant une alimentation équilibrée pour diminuer votre risque de grossir davantage. Il ne s'agit pas de faire un régime d'exclusion, mais simplement de manger équilibré en limitant les aliments trop gras et trop sucrés.

Sommaire