Hémophilie : Le point sur la recherche avec le 30e congrès international

La Fédération mondiale de l'hémophilie (FMH) organise le 30e congrès international consacré à cette anomalie de la coagulation sanguine. Diverses conférences sur le sujet ont ainsi lieu jusqu'au 12 juillet.

Hémophilie : Le point sur la recherche avec le 30e congrès international
© Alexander Raths - Fotolia

Le 30e congrès international de la Fédération mondiale de l'hémophilie (FMH) se déroule en ce moment et ce, jusqu'au 12 juillet, au Palais des Congrès de Paris. Accueilli par l'Association française des hémophiles (AFH), il s'agit de la plus importante rencontre scientifique internationale consacrée à l'hémophilie. Ce congrès est l'occasion de partager les stratégies les plus récentes de recherche scientifique, de prévention et de traitement.

A cette occasion, différentes conférences sur l'évolution des connaissances sur les troubles hémostatiques héréditaires sont organisées. Le développement de modèles des soins de l'hémophilie et la comparaison entre l'utilisation de produits à longue durée d'action et le transfert génique thérapeutique sont par ailleurs abordés. Les perspectives et le soutien familiaux, les modèles psychosociaux de l'hémophilie, le vieillissement des hémophiles et les femmes atteintes d'hémophilie font également partie des thèmes approchés.

L'hémophilie est une maladie qui empêche une coagulation correcte du sang. Les personnes hémophiles peuvent avoir des saignements internes incontrôlés consécutifs à une blessure en apparence mineure. Les hémorragies dans les articulations et les muscles entraînent une violente douleur et une infirmité. Des hémorragies dans les principaux organes peuvent provoquer la mort. Actuellement, 75 % des personnes atteintes d'hémophilie dans le monde ne bénéficient pas de traitement ou reçoivent un traitement inadapté.

Source : WFH