Médicaments : jusqu'à 4 fois plus chers d'une officine à l'autre

Un rapport détaille les différences de prix des médicaments d'une pharmacie à l'autre, mais aussi selon leur position, derrière le comptoir ou en accès libre.

Médicaments : jusqu'à 4 fois plus chers d'une officine à l'autre
© Christian Schwier - Fotolia.com

Le pharmacien est-il un commerçant comme les autres ? Apparemment oui, si l'on en croit les résultats de l'enquête menée par l'association Familles Rurales. Comme chaque année, elle publie en effet les résultats de son observatoire des prix des médicaments. Principaux faits marquants cette année : les prix restent stables depuis 2010 mais les écarts demeurent importants, les prix de certains médicaments pouvant être 4 fois plus élevés dans certaines pharmacies. Certains médicaments très courants, voient donc leurs prix varier d'une pharmacie à l'autre. Par exemple, le prix du Maalox, prescrit pour traiter les maux d'estomac, peut passer de 2,93 euros à 6,95 euros, selon la pharmacie. Mais selon les auteurs de l'enquête, les plus forts écarts de prix concernent cette année encore l'Activir, l'Arnigel et Physiologica. Les prix sont par ailleurs moins élevés lorsque les médicaments sont en accès libre, que lorsqu'ils sont vendus derrière le comptoir. Mieux vaut vous servir vous-même donc. Au final, en comparant les prix, le consommateur "peut économiser en moyenne 4,4 € et jusqu'à plus de 6 € sur une boite", souligne l'association.

Acheter sur Internet ses médicaments ? Depuis le 2 janvier 2013, la vente de médicaments délivrés sans ordonnance est désormais autorisée sur Internet sous certaines conditions. C'est donc logiquement qu'elle s'est fortement développée sur l'année 2014. La liste du ministère de la Santé au mois de juillet comptait ainsi 171 sites contre 63 en 2013. Ces sites de vente en ligne ont donc été inclus dans l'enquête de Famille rurales. Résultat : si les antalgiques et autres sirops pour la toux sont globalement moins chers lorsqu'ils sont vendus sur le web, cela n'empêche pas les écarts de prix d'une pharmacie virtuelle à l'autre. De plus, les frais d'envois s'échelonnant de 5 à 9,95 euros.Acheter ses médicaments sur Internet ne semble pas pour le moment être très rentable. Par ailleurs, l'enquête souligne que les recommandations de bonnes pratiques des sites en ligne ne sont pas toujours respectées.

Comment expliquer de telles différences de prix dans les pharmacies ? Il faut savoir que les prix d'achat des médicaments varient selon la taille de la commande. Ainsi lorsque les commandes sont passées auprès d'un grossiste, les tarifs sont plus bas. Par ailleurs, environ 80% des pharmaciens appartiennent à des groupements d'officines, ce qui leur permet de bénéficier de prix d'achat plus concurrentiels. Mais, au global, il n'y a pas de pharmacie moins chère que l'autre car les prix peuvent être bas pour certains produits mais hauts pour d'autres. Le seul conseil, est donc de comparer les prix pour chaque médicament. Oui mais... Encore faudrait-il que les prix soient clairement indiqués. Or entre la disparition des vignettes et le fait que les tickets de caisse délivrés dans les officines détaillent rarement les prix des médicaments, c'est plus que fastidieux.

Lire aussi