Partager cet article

RSS
Femmes > Forme > Alimentation >  Alimentation > Conseils > Comment bien jeûner ?
Conseil
 
07/03/2008

Comment bien jeûner ?

Plébiscité par les uns, dénoncé par d'autres, le jeûne est une pratique ancestrale qui, bien encadrée, peut être source de beaucoup de bienfaits. Comment procéder ? Que peut-on en attendre ? Les réponses de notre experte.
  Envoyer Imprimer  

 
L'EXPERT
 
 

Par Céleste Cândido, membre fondateur de la Fédération française de jeûne et randonnées.

 

En quoi le jeûne constitue-t-il une réponse aux problèmes d'aujourd'hui ?

Face à la surabondance dans laquelle nous vivons, le jeûne est la réponse juste. Il permet de prendre de la distance et de faire la différence entre envie et besoin, faim et envie de manger, de faire un retour à une alimentation juste, donc de rompre avec les dépendances au sucre, aux graisses, etc. C'est aussi une mise au repos pour l'appareil digestif qui, par trop de sollicitude, finit par dysfonctionner (ralentissement de la digestion, fermentations, putréfactions) et du corps en général (perte d'énergie, de sommeil, de moral).

Quels sont ses bienfaits ?

L'après jeûne est un véritable état de grâce : la silhouette est affinée, le teint éclatant et la peau lissée. On retrouve le sommeil et un moral à toute épreuve. Adieu les migraines et le tabac : les personnes ayant pris la décision d'arrêter de fumer y parviennent neuf fois sur dix.

Comment procéder ?

Une préparation alimentaire dite "descente" est conseillée au préalable sur quatre à cinq jours. Arrêtez d'abord les protéines animales, ensuite les produits laitiers et les céréales. Une journée de fruits et légumes, une journée de fruits frais et de jus, et nous sommes prêts. Il est fortement recommandé pendant la "descente" de boire deux litres d'eau par jour entre les repas et de réduire la consommation d'alcool et de tabac. Dans un jeûne hydrique type Buchinger (médecin allemand à l'origine de ce jeûne thérapeutique, NDLR), il est proposé : des jus de fruits ou de légumes, des tisanes, des bouillons de légumes filtrés et de l'eau. Ensuite, un retour en douceur à l'alimentation est préconisé.

"L'après jeûne est un véritable état de grâce : la silhouette est affinée, le teint éclatant et la peau lissée"

Doit-on se faire suivre par un nutritionniste ?

Non, pas nécessairement. Mais il faut bien s'informer avant de démarrer un jeûne. Certains symptômes d'élimination peuvent survenir dans les deux premiers jours et il vaut mieux en avoir pris connaissance. Il existe des guides du jeûne autonome qui peuvent vous informer et vous conseiller pas à pas.

Combien de jours peut-on jeûner et combien de fois par an ?

De trois jours à trois semaines, cela dépend de ce que vous recherchez. Les cliniques médicalisées dans des pays voisins proposent des séjours de deux semaines minimum. Une fois par an devrait être un bon rythme, mais chez certaines personnes le besoin se fait ressentir plus souvent.

 
Témoignage
 
 
 

N'est-ce pas dangereux pour la santé ? Quelles sont les contre-indications ?

Jeûner, c'est donner la possibilité à votre corps d'éliminer les excédents de toxines accumulés, provenant d'une surcharge alimentaire, de stress et de sédentarité. Cela permet de booster la régénération cellulaire, donc la santé ! Le jeûne est cependant fortement déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent, aux personnes ayant des troubles comportementaux de l'alimentation, ou une maigreur extrême. Quant aux personnes malades, elles doivent impérativement être encadrées par le corps médical.

 

En savoir plus le site de son association www.salutterre.com

 

Lire aussi Notre dossier "Opération détox"

 

En savoir plus
"ABC du jeûne"
par Céleste Cândido
Editions Jacques Grancher
115 pages, 12 €
Consultez les librairies

 


Magazine Forme Envoyer Imprimer Haut de page
A VOIR EGALEMENT
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Quel est le cadeau de noël sportif que vous aimeriez recevoir cette année ?

Tous les sondages