Moteur de recherche

Partager cet article

RSS
Femmes > Santé >  Tous les focus > Coqueluche
Santé
24/01/2005

Coqueluche : les adultes aussi sont touchés

La coqueluche est en recrudescence chez les adultes, plus protégés par le vaccin de leur enfance. Pour éviter cette maladie et diminuer la contamination des plus jeunes, un vaccin de rappel est aujourd'hui conseillé aux parents.

  Envoyer à un ami Imprimer cet article  
SOMMAIRE

La coqueluche est une maladie infectieuse très contagieuse. Elle est particulièrement redoutée chez les nourrissons : chez les enfants de moins d'un an (la moitié des coqueluches surviennent avant cet âge), elle entraîne une hospitalisation dans 80 % des cas et 2 à 3 % de mortalité, ce qui est loin d'être négligeable. Pourtant, un vaccin existe bien, mais l'immunisation ne se fait pas en une piqûre.

Trois injections successives, aux 2ème, 3ème et 4ème mois de vie, sont nécessaires. Suivent deux rappels à 16 - 18 mois puis entre 11 et 13 ans. Mais ce dernier rappel n'est recommandé que depuis quelques années. Résultat : les adultes d'aujourd'hui sont pour la plupart mal ou plus du tout immunisés contre la maladie. Par ailleurs, le diagnostic de la coqueluche n'est pas évident : seul un examen bactériologique peut le confirmer (identification du germe dans les sécrétions respiratoires). Bref, elle est beaucoup plus fréquente qu'on le croit chez l'adulte.

Divers symptômes la caractérisent : cela commence souvent comme un rhume (rhinite, fièvre, toux). Mais les quintes de toux deviennent particulièrement éreintantes et peuvent durer plusieurs semaines. Consultez votre médecin dès que vous avez une toux persistantes plus de 10 jours : ce n'est pas normal. Des traitements curatifs existent : il s'agit d'antibiotiques et de corticoïdes.

Aujourd'hui, il est vivement conseillé aux parents de refaire un rappel du vaccin, en prévention. Vous vous protégerez ainsi contre cette maladie et diminuerez le risque de contamination de vos petits. Et pour vous convaincre définitivement, sachez que le vaccin (appelé le Repevax et disponible sans ordonnance) est en fait un quatre en un, qui vous protégera aussi bien de la coqueluche, que de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite. Idéal pour ceux qui ne seraient pas très à jour dans leur rappel du DT polio...


Magazine Santé Envoyer Imprimer Haut de page
A VOIR EGALEMENT
Votre avis sur cette publicité

Sondage

Les médecins pourraient faire grève à Noël : qu'en pensez-vous ?

Tous les sondages