Pourquoi on transpire et pourquoi ça sent mauvais ?

Transpirer, c'est naturel et même indispensable pour l'organisme. Le problème c'est que non seulement cela se voit mais en plus ça sent ! Alors, pourquoi la sueur pue-t-elle ?

Pourquoi on transpire et pourquoi ça sent mauvais ?
© Fotolia.com

L'odeur de la transpiration... Voilà un autre désagrément du corps humain. Pourtant, comme la morve et le vomi, il s'agit là d'un mécanisme indispensable à la préservation de notre organisme. En fait, la transpiration agit comme un régulateur de la chaleur à l'intérieur de notre corps. La température idéale pour les organes est de 37,2°C. Seulement, avec la chaleur extérieure, le stress, etc., cette température peut augmenter dangereusement, ce qui serait susceptible de provoquer des lésions de certaines parties du corps.

 
La sueur contient, outre les sels minéraux, des déchets organiques et des toxines. © Getty Images
 

Notre cerveau envoie à ce moment-là un ordre aux glandes sudoripares, situées sous notre peau. Elles contiennent de l'eau, qui est alors expulsée à la surface de la peau. Cette eau contient notamment de nombreux sels minéraux, ce qui explique d'ailleurs le goût salé de la sueur.

Un litre...

Au total, notre corps est doté de trois millions de glandes sudoripares, situées un peu partout sous la peau, avec une forte concentration au niveau des aisselles, de la paume des mains ou des pieds. Notre organisme évacue pas moins d'un litre de sueur par jour !

Contrairement à ce que l'on croit souvent, ce n'est pas la sueur qui sent mauvais. Au moment où elle est évacuée via les pores de la peau, elle ne sent rien. Mais c'est le fait de rester sur la peau pendant quelque temps qui finit par produire une odeur nauséabonde. La sueur contient, outre les sels minéraux, des déchets organiques et des toxines. Une fois sur la peau, tous ces éléments font le bonheur des millions de bactéries qui vivent à notre surface : elles les engloutissent et les dégradent : la mauvaise odeur apparaît. Celle-ci est particulièrement perceptible là où la sueur s'accumule : pieds, aisselles, creux et replis de nos cuisses, de nos mains, etc.
Outre la mauvaise odeur, la transpiration peut engendrer d'autres problèmes, dus par exemple à la macération : ampoules, eczéma ou encore micro-champignons. Le plus souvent, il suffit de se laver régulièrement (au savon de Marseille, par exemple) et d'appliquer un déodorant tous les jours pour ne pas sentir la sueur. Mais certaines personnes produisent de la sueur en abondance, parfois jusqu'à ce que cela devienne handicapant : on appelle alors cela l'hyperhidrose. Elle arrive parfois à la puberté ou après un choc émotionnel ou physique. L'hyperhidrose généralisée à tout le corps survient souvent à cause d'une maladie ou de la prise régulière d'un médicament.

 

En savoir plus

Transpirer vous fait suer ? 10 solutions 
 Transpirer c'est indispensable. Mais si la sudation est excessive, cela peut devenir très désagréable. 10 solutions, des plus douces aux plus radicales. Lire