Régime détox : les conseils des experts Valérie Espinasse : "Une détoxication de l'organisme est recommandée deux fois par an"

Quel est votre point de vue sur la détox ?

Au-delà des fêtes, une détoxication de l'organisme est recommandée deux fois par an, au changement de saison à l'automne et au printemps. C'est à ces périodes que l'organisme se détoxifie de la meilleure façon, c'est physiologique. Et bien sûr après les fêtes étant donné qu'il y a eu abus. La détoxication se fait au niveau du foie or, pendant les fêtes, c'est principalement le foie qui pâtit de notre trop grande consommation de graisses et de sucre. Et quand il sature, le foie peut entraîner des fatigues chroniques, des infections à répétition, des déprimes passagères.

Que conseillez-vous après les fêtes ?

Je conseille effectivement une cure pour détoxifier l'organisme. Toutes les théories existent : jeûne absolu, cure express sur 3 jours. Pour ma part, je recommande 15 jours. Les deux ou trois premiers jours, on peut observer une petite fatigue mais au bout de 15 jours le tonus revient et on ressent les bénéfices au niveau de l'éclat de la peau.

En quoi cela consiste-t-il ?

On oublie les graisses, les laitages et les sucres rapides, ceux-ci comprenant également les préparations à base de sucre lent comme les féculents et l'alcool.

"On peut constater une légère fatigue, de petits troubles digestifs et cutanés qui sont des signes que ça marche"

Existe-t-il des contre-indications, des effets indésirables ?

Les deux ou trois premiers jours, on peut constater une légère fatigue, de petits troubles digestifs et cutanés qui sont des signes que ça marche. Plus ces signes persistent, plus cela signifie qu'il y avait nécessité. Cela peut aussi se traduire par une transpiration plus odorante. Dans l'absolu, il n'y a aucune contre-indication. Il ne faut pas confondre la "détox" avec un régime hypocalorique. Bien sûr, on observe une perte de poids, mais ce n'est qu'un effet, pas le but de la cure. Il ne doit pas y avoir de sensation de faim. Toute sensation de faim doit être gérée sur le repas précédent. Il faut boire beaucoup d'eau, du thé (vert de préférence) ou de la tisane. Pas de café pendant quinze jours, ou exceptionnellement celui du matin pour celles qui ne peuvent vraiment pas s'en passer. On observe une pêche d'enfer, un teint plus éclatant. De plus, ça stimule l'immunité, donc en plein hiver une cure aide à prévenir les infections hivernales.

Comment reprend-on une alimentation "normale" après la cure ?

On réintroduit progressivement les autres catégories d'aliments. Les quinze jours qui suivent la cure, on réintroduit les féculents à raison de deux à trois fois par semaine, puis, au bout d'un mois, les graisses animales et les sucres rapides. Le reste de l'année, on limite sa consommation de riz, pâtes et semoule à trois fois par semaine mais le pain complet tous les matins au petit déjeuner est autorisé.

Calories / Régimes