10 vraies réponses sur les menteurs Tous menteurs ?

'moi, je ne mens jamais...' voilà déjà, pourtant, un premier mensonge, c'est
"Moi, je ne mens jamais..." Voilà déjà, pourtant, un premier mensonge, c'est presque sûr ! © iStockphoto/Thinkstock

On vous voit venir d'ici : vous vous dites "Non, moi je ne suis pas une menteuse, je dis toujours la vérité, toujours ce que je pense, j'ai horreur du mensonge, je n'aime pas qu'on me mente alors je ne ferais jamais ça à quelqu'un." Bin voyons... Peut-être êtes-vous de bonne foi, mais réfléchissez-y quelques secondes. N'avez-vous pas dit, l'autre jour, à votre amie Myriam, que son nouveau-né était vraiment très mignon ? Pourtant il faut l'avouer, pour l'instant il est plutôt repoussant ! Mais ça ne se dit pas ! De même qu'il est légèrement difficile de révéler à Marion que vous trouvez que son amoureux est un malotru, dont il se trouve, en plus, qu'il vous a fait des avances l'autre jour au restaurant.

Même si vous vous efforcez d'être honnête au quotidien dans vos relations, il y a fort à parier que vous aussi, vous employez le mensonge couramment, le plus souvent sans même vous en apercevoir. "On peut considérer qu'il y a des mensonges réflexes", estime Michel Fize. De petits arrangements avec la vérité, qui ne portent a priori pas à conséquence et qui mettent de l'huile dans les rouages.

Trois jours sans mentir

Pour autant, serait-il possible de vivre sans proférer le moindre mensonge, jamais ? Ca n'est pas impossible, du moins en théorie. "Tout est question d'éducation, rappelle le sociologue. Il est bien précisé dans les 10 commandements "tu ne mentiras point". En revanche, il ne faut pas se cacher que cela risque d'être très difficile, surtout si l'on a, comme la majorité des gens, pris l'habitude de faire de petits mensonges."

Voici un petit exercice à l'égard des sceptiques. Fixez-vous trois jours. Trois jours où vous direz la vérité, toute la vérité, rien que la vérité. Attention, on ne triche pas ! Vous avez 5 minutes de retard ? Avouez à votre boss Gédéon que c'est parce que vous avez eu la flemme de vous lever (s'il vous le demande, évidemment), à votre amie Claire qui vous pose la question que non, vous ne trouvez pas que cette robe lui aille si bien que ça et que oui, effectivement, elle a pris un coup de vieux. Et quand votre mère vous dira qu'elle ne vous voit pas souvent, dites-lui franchement que vous vous ennuyez chez elle. Il y a fort à parier que vous ne tiendrez pas beaucoup plus d'une journée, à moins de faire exploser en vol votre vie sociale...

Sommaire