10 vraies réponses sur les menteurs Elles ont menti et elles racontent (sincèrement)

Petits ou gros mensonges, d'un jour ou de toujours, quelques lectrices nous racontent pourquoi elles choisissent parfois de taire la vérité. Et nous parlent des conséquences sur leur quotidien

Spooki : "Je mens parfois à mon copain. Je lui mens pour de petites choses (on ne vit pas encore ensemble), quand j'ai envie de rentrer chez moi ou quand j'ai envie de faire quelque chose seule... Je le vis mal, car je le fais tourner en bourrique, alors que je l'aime énormément. Après lui avoir menti, je me dis que lui dire la vérité serait plus simple mais aussi plus difficile. C'est pour cela que je voudrais arrêter tous ces petits mensonges."

Sonia : "Je suis avec un homme qui m'aime et que j'aime de tout mon être depuis 2 ans et voilà, je lui ai menti dès le début sur mon âge et sur mes études. Je sais c'est stupide et j'ai continué à mentir durant tout ce temps. Maintenant, les gens qui savent la vérité veulent que je lui dise et je sais que je dois le faire mais voilà j'ai trop peur de sa réaction. Dès que je lui aurai dit, je serai morte pour lui et je vais souffrir à en crever mais en même temps, je dois lui dire car je l'aime plus que tout au monde et c'est très égoïste de ma part."

"Je lui ai dit que ça allait s'arranger"

Sandra : "Je mens pour ne pas bouleverser l'équilibre familial. Je le vis très mal car j'ai envie de dire la vérité, je traîne un secret de famille alors que je n'ai rien demandé."

"Je dois lui dire, car je l'aime plus que tout et c'est très égoïste de ma part"

Ninou : "J'ai menti à mon ami en lui disant que je n'étais jamais tombée enceinte et que je n'avais jamais avorté. Or, avant de le rencontrer, j'avais déjà été enceinte de 3 semaines et j'avais fait une fausse couche. A ce moment-là, j'étais sur le point d'avorter. J'ai menti pour ne pas lui exposer ce passage de ma vie que j'ai en horreur. Je le vis très mal, j'ai souvent envie de lui dire la vérité, mais après 2 ans de vie commune, comment lui avouer que je lui ai menti ? Comment pourrait-il avoir de nouveau confiance en moi ? Quel sera le regard qu'il portera sur moi en sachant ce qui m'est arrivé ? Lui qui tient tant à ce que l'on ait un bébé."

Michelle : "Ma mère avait la maladie d'Alzheimer. Pendant un bref moment de lucidité elle m'a demandé ce qu'elle avait et j'ai dit qu'elle avait de légers problèmes de mémoire mais que cela était dû à la fatigue, que cela allait s'arranger."

Sommaire