Demain j'arrête... D'être Bisounours ! C'est quoi un Bisounours ?

Les Bisounours, vous connaissez ? Mais si vous savez bien : ces petites peluches toutes rondelettes aux couleurs de l'arc-en-ciel. Ils vivent au pays des Bisounours (normal), où tout le monde est toujours joyeux, souriant, de bonne humeur et hyper gentil. Si bien que, forcément, tout le monde se fait tout le temps plein de bisous. Et c'est là que les petits cœurs s'envolent comme un nuage dans le ciel (si si). Eh bien vous, vous êtes un véritable Bisounours dans l'âme. Vous en doutez, lisez les symptômes qui suivent et osez dire que vous ne vous y reconnaissez pas !

 L'être humain, vous en êtes persuadée, est d'une nature foncièrement bonne. S'il fait parfois du mal, ce n'est jamais volontaire et il faut savoir lui pardonner : il souffre probablement plus de son erreur que vous-même. Oui, c'est valable même pour Lisette qui pourtant vous a cassé le bras la semaine dernière en se battant pour attraper la dernière petite robe en promo dans votre boutique préférée. En plus, c'est elle qui l'a eue, la robe, au final.

 Vous êtes une fille naïve. Non, pas du genre à croire au père Noël, quand même. Mais du genre à croire les gens, ça, par contre, oui. L'idée de mentir est tellement éloignée de votre quotidien que vous avez du mal à prêter ce genre de travers aux autres. Alors vous faites confiance, parfois sans doute un peu trop.

 Vous faites toujours passer les autres avant vous-même, y compris au travail. Pour vous, c'est, déjà, une question de savoir-vivre, vous avez été bien élevée, quand même ! Du coup, quand il ne reste qu'une part de cette délicieuse tarte aux mirabelles, vous insistez pour que Betty ou Arnaud ne se gêne pas et la prenne. Au bureau, vous couvrez systématiquement votre collègue plus jeune qui n'a pas fini un dossier, en le terminant à sa place. Pour vous, c'est logique : vous êtes mieux payée que lui, c'est normal que vous ayez des horaires plus larges et que vous compensiez en l'aidant. Le pire, c'est que vous le faites en toute discrétion, si bien qu'une fois le dossier bouclé, c'est à lui que reviennent les honneurs. Et vous trouvez ça normal, après tout, c'est quand même lui qui a fait l'essentiel du travail et ce n'est pas votre genre d'essayer de vous faire valoir.

 Vous êtes toujours aimable, souriante et polie. Normal, encore une fois, vous avez été bien élevée. Du coup, vous souriez même quand on vous bouscule dans le métro, d'ailleurs vous vous excusez presque à la place du bousculeur ! Ah ça, avouez-le, ça vous arrive souvent de vous excuser à la place des autres, non ?!

 Vous n'êtes pas du genre "débauchée". L'idée de vous enivrer jusqu'à ne plus être maîtresse de vous-même et à raconter n'importe quoi, non merci. Pour vous, c'est très important d'être toujours la plus irréprochable possible. Ce qui ne fait pas de vous une Saint-Nitouche pour autant. D'ailleurs, vous êtes la première à assister votre copine Claire quand elle a un peu abusé du ty punch et qu'elle peine à rentrer chez elle. Vous ne voudriez quand même pas qu'il lui arrive quelque chose.

Sommaire