Arrêtez de vous dire : "J'aurais dû..." Le réveil n'a pas sonné, la journée commence mal...

 La situation : D'après un célèbre chanteur, " le lundi au soleil, c'est une chose qu'on n'aura jamais". Et justement, ce lundi, c'est exactement ce que vous vous dites. A peine les yeux ouverts que déjà tout va de travers : le réveil n'as pas sonné assez fort, le petit déjeuner des enfants n'est pas prêt alors qu'il est déjà 08h25, c'est la panique à bord.

 Votre réaction : Vous vous affolez et tentez, pour ne pas perdre la face, de tout faire en même temps : prendre votre douche et avertir votre employeur de votre retard, vous brosser les dents en même temps que vous préparez les céréales...

 Résultat : Vous avez mis du dentifrice à la place du lait, vous avez envoyé votre message à votre mère au lieu de l'envoyer à votre chef et il vous reste de la mousse sur le corps. C'est ce qu'on appelle un matin difficile. Du coup, vous êtes de mauvais poil et commencez la semaine sous de mauvais auspices... Et donc, vous finissez par vous dire : "j'aurais dû mettre un deuxième réveil pour être sûre".

 La solution : Ici, le problème est de pouvoir faire face aux imprévus. Et, le principe même de l'imprévu est d'être imprévisible n'est-ce pas ?! Alors plutôt que de réfléchir à ce que vous auriez pu faire pour éviter une situation inconfortable, plutôt que de vous en vouloir, tentez plutôt de voir ce qui est en votre pouvoir pour améliorer les choses. Préférer conjuguer au présent et au futur plutôt qu'au passé ! Concentrez-vous donc sur ce que vous pouvez faire, ce que vous ne pouvez pas faire et gardez pour plus tard les réajustements possibles.

 

Sommaire