Ne vivez plus votre solitude comme un échec Et comment je fais pour l'accepter, mon célibat ?

 

Ca y est, nos arguments percutants vous ont convaincue que vous ne deviez pas gâcher ces belles années en vous lamentant sur votre solitude ? Bien ! Reste à trouver la bonne recette pour commencer à faire envie plutôt que pitié. Suivez le guide.

 D'abord, il va falloir inverser cette tendance à vous déprécier parce que vous êtes célibataire. Non, vous n'êtes pas une fin de série dont personne ne veut, loin de là ! D'ailleurs, au fond de vous, vous le savez bien, que vous n'êtes pas plus mal qu'une autre. Alors, sous prétexte que vous êtes seule, votre vie serait un échec ? Au contraire : vous êtes seule et parfaitement autonome et auto-suffisante. Qui peut en dire autant ? Vous devriez donc être fière de votre capacité à tout assumer au quotidien.

 D'ailleurs, vous allez vite vous rendre compte d'une chose : ce regard de pitié que vous croyiez surprendre chez les autres ? Bizarrement il tend à disparaître au fut et à mesure que vous assumez votre célibat. Alors, ne l'auriez-vous pas un tantinet inventé ?

 Un des secrets de l'acceptation, c'est de ne pas se trouver dans l'expectative mais, au contraire, de remplir sa vie au maximum de choses agréables. Si le prince charmant finit par débarquer, il sera toujours temps de lui faire de la place. En attendant, créez-vous une vie à vous, autour de vos centres d'intérêt. N'ayez pas peur de sortir seule. Franchement, les places de ciné, on les achète à l'unité, non ? Alors pourquoi faudrait-il obligatoirement être deux pour se faire une toile ?  Même chose pour votre vie sociale : sortez, cultivez les relations avec les gens que vous aimez. Et ce d'autant plus que vous aurez peut-être moins de temps à leur consacrer une fois que vous aurez rencontré l'âme sœur.

 Pour réussir, à vous épanouir, il va également vous falloir cultiver l'optimisme. Il ne s'agit pas de devenir une vieille fille résignée, qui a rangé tous ses artifices au placard, convaincue que sa vie doit désormais se cantonner au rôle de bonne copine et de tatie Gâteau. Vous êtes une femme à part entière, vous avez droit d'avoir envie de séduire et, tout simplement, d'être rieuse et de bonne humeur. La vie est courte, vous auriez bien tort de vous la gâcher. Sans compter que, même si votre but ne doit pas être d'attirer les mâles célibataires, une femme souriante et avenante est tout de même plus séduisante qu'une célibataire dépressive !

 Dernier mot d'ordre, et non des moindres : ne vous complaisez pas non plus dans votre célibat. Et oui, vous allez voir, une fois qu'on a réussi à l'accepter, il est relativement facile d'y prendre goût : sortir quand on veut, manger directement dans la casserole, porter un vieux pyjama défraichi, dormir avec son nounours... Si ce que vous souhaitez pour votre vie, au final, est tout de même de fonder un couple puis une famille, veillez à rester ouverte à toute "opportunité".

 

Sommaire