Passer une endoscopie, comment ça se passe ? Sous anesthésie générale

 Pour faire une coloscopie, le côlon doit être parfaitement propre. Plus il sera nettoyé, plus l'examen sera complet et précis. C'est la raison pour laquelle il faut suivre un régime particulier quelques jours avant l'examen, ne rien absorber pendant les six heures qui précèdent et avaler un liquide de lavage intestinal quelques heures avant afin d'évacuer ce qui reste dans le côlon.

 Par ailleurs, il ne faut pas fumer avant l'examen et prévenir le médecin en cas de traitement particulier car les effets des médicaments peuvent être modifiés par le lavage intestinal.

 La coloscopie se pratique le plus souvent sous anesthésie générale donc une hospitalisation est nécessaire. Le médecin introduit l'endoscope par l'anus et remonte le long du côlon. Pendant l'examen, de l'air sera insufflé pour déplisser les parois. Une sensation de ballonnement et la nécessité d'éliminer des gaz pourra en résulter à l'issue de l'examen.

"Le plus pénible, c'est la purge à avaler avant l'examen !"

Gisèle : "J'ai pris la préparation pour vider mes intestins et suivi un régime pendant trois jours avant l'examen. J'avais de l'appréhension car on n'aime pas exposer son corps dans ce genre de situation et j'avais peur de l'anesthésie. Finalement, l'examen s'est très bien déroulé. Je n'ai ressenti aucune douleur même au réveil, à part quelques gaz. "

Marie-France : "Pour la coloscopie, un petit régime alimentaire est nécessaire les trois jours précédant l'examen et une purge de 4 litres à prendre avant l'examen (produit à mélanger dans de l'eau). Cette étape est la plus dure à faire (écoeurant, mal de ventre...), mais je n'ai eu aucune appréhension. L'examen se déroule sous anesthésie générale et dure environ 1h. Le réveil s'est bien passé, j'étais en pleine forme."

Martine : "L'examen en lui-même reste un vague souvenir puisqu'on est endormi. Par contre, la préparation a été pénible ; le traitement à ingérer avant est tout simplement inbuvable ! J'ai eu la chance d'avoir une bonne voisine de "lit" avec laquelle je n'ai pas arrêté de discuter avant l'intervention, ça a détendu l'atmosphère ! Le résultat était négatif. Ouf de soulagement mais je pense que je redouterai la prochaine coloscopie uniquement pour le traitement préparatif !"

Sommaire