Obésité : des conséquences graves et peu connues

A l'occasion de la Journée européenne de l'obésitéqui se déroule aujourd'hui, vendredi 21 mai, la Fondation cœur et artères a commandé unsondage auprès de la TNS Sofres afin de mieux cerner la façon dont les Françaisperçoivent l'obésité et ses conséquences. Si la moitié des Français savent que l'obésité peut entraînerdes maladies cardiovasculaires, ils semblent mal connaître les autresconséquences de cette maladie, pourtant très grave. Notamment, seulement 14% des Français identifient le diabète comme une conséquence de l'obésité.
De la même façon, même si tous les patients obèses ne sont pas hypertendus, plusieurs études épidémiologiques américaines ont conclu qu'il existe un rapport de causalité entre l'augmentation des problèmes de surpoids et l'élévation de la tension artérielle. Pourtant, seulement 5% des Français citent l'hypertension artérielle comme conséquence de l'obésité.
Une situation d'autant plus inquiétante que ces pathologies, diabète et hypertension, sont des facteurs de risque importants des maladies cardiovasculaires, qui constituent elles-mêmes la première cause de mortalité dans le monde. En 2009, l'obésité concernerait 6,5 millions de Français contre 3,5 millions en 1997.

Source : Fondation cœur et artères, communiqué du 19/05/2010.