Une association de deux médicaments efficace pour lutter contre l'obésité

Les résultats de cette étude viennent d'être publiés dans la prestigieuse revue scientifique britannique The Lancet : en association deux molécules existantes, les chances pour les personnes obèses ou en surpoids de maigrir sont environ deux fois plus importantes qu'avec les amaigrissants aujourd'hui sur le marché.

Une association de deux médicaments efficace pour lutter contre l'obésité
© Gina Sanders - Fotolia.com

Il s'agit d'associer un amaigrissant célèbre très utilisé aux Etats-Unis, la phentermine, au topiramate, un anti-convulsif. Celui-ci avait déjà fait ses preuves en termes d'amaigrissant en faisant perdre du poids à des personnes atteintes de diabète de type 2. L'ennui c'est que, seul, il peut provoquer des effets secondaires sur le plan cognitif et psychiatrique.
L'étude a suivi la perte de poids de trois groupes de patients obèses sur 13 mois. Les premiers prenaient une association faiblement dosée des deux médicaments. Le second groupe absorbait une dose plus importante tandis que le troisième recevait un placebo. Le traitement était associé, pour tous, à un régime alimentaire et une activité physique adaptés. A l'issue des 13 mois, le groupe 1 avait en moyenne perdu 8,1 kg, le groupe 2 10,2 kg et le groupe placebo seulement 1,4 kg.

Cette thérapie semble également avoir eu un impact positif sur les problèmes d'hypertension et de diabète. En revanche, des effets secondaires ont été constatés, surtout dans le groupe qui a reçu la dose la plus forte de médicaments.