Les additifs dans votre assiette La seule limite est le goût du consommateur

Les arômes existent en un nombre presque infini, du parfum le plus naturel (la pomme par exemple) au plus chimique (le chewing-gum). Ils sont généralement soit utilisés pour compenser des "arômes perdus" pendant la fabrication (dans les jus de fruits par exemple), les aliments sans goût particulier à la fabrication dont on souhaite décliner une gamme de goûts (sodas par exemple) mais aussi pour les aliments préparés sous forme déshydratée qui perdent de leur saveur.

 L'arôme peut servir à rectifier une situation pour se rapprocher le plus possible de l'arôme initial. Mais il sert aussi à faire consommer sans être coûteux au fabriquant. Dans les yaourts aux fruits, par exemple, les arômes sont très utilisés pour leur donner du goût. Mais ils sont aussi très présents dans les confiseries en général et dans les sodas avec un des seuls arômes de synthèse créé de toutes pièces et très apprécié des consommateurs : le cola.

 Les acidifiants sont le plus souvent utilisés dans les jus de fruits pour compenser l'ajout de sucres qui peut diminuer l'acidité mais aussi bien sûr dans les confiseries et dans les plats préparés en sauce.

 Les édulcorants sont eux aussi utilisés dans la fabrication des confiseries et dans les boissons sans alcool, les limonades et les desserts. Les acidifiants sont les E3** et E5**, et les édulcorants les E9**.

 

Sommaire