L'eau minérale en 10 points clés

Les Français consommeraient en moyenne 140 litres d'eau en bouteille par an, mais que sait-on vraiment de l'eau que nous buvons ? De quoi est-elle composée ? Eau minérale naturelle, de source, pauvre en sodium... Laquelle privilégier ? On fait le point.

L'eau minérale en 10 points clés
© Ivan Kruk - 123RF

Il est recommandé de boire 8 verres d'eau de 200 ml d'eau par jour, soit environ 1.5 litre au quotidien (recommandations pour un adulte). Nous éliminons en effet 2,5 à 3 litres d'eau par jour via la transpiration, la respiration, les excrétions... : il faut donc maintenir une quantité constante d'eau. A savoir que de nombreux aliments comme les fruits et les légumes contiennent de l'eau et hydratent également notre corps qui est composé à 65% d'eau. Mais pourquoi est-il essentiel de boire de l'eau ? L'eau assure le maintien de notre organisme à température constante, aide à éliminer les déchets, facilite la digestion et le transit et surtout, elle est nécessaire au transport des nutriments (protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux...) indispensables au bon fonctionnement des cellules. Et tout cela, sans contenir la moindre calorie ! De quels minéraux l'eau est-elle composée ? Quelle est la différence avec l'eau de source ? Qu'appelle-t-on une eau pauvre en sodium ? Et une eau bicarbonatée ? Réponses.

Définition : qu'est-ce qu'une eau minérale ?

L'eau minérale est une eau potable qui répond à une réglementation européenne très stricte : elle ne peut provenir que d'une nappe souterraine, doit être constituée à l'abri de tout risque de pollution humaine et doit ne subir aucun traitement de désinfection. L'eau minérale fait ainsi l'objet de "contrôles qualité" réguliers depuis sa sortie de la source jusqu'à son embouteillage. Par ailleurs, on dit que sa composition en minéraux est stable puisque chaque marque d'eau minérale naturelle correspond à une source et que sa teneur en minéraux ne varie pas dans le temps, ce qui est intéressant pour les personnes dont l'état de santé nécessite un régime alimentaire spécifique. Par exemple, les eaux sulfatées ont un effet laxatif, d'autres améliorent l'apport en calcium, d'autres encore faiblement minéralisées, conviennent pour la préparation des biberons.

Composition : que contiennent-elles ?

Les eaux minérales naturelles sont composées de minéraux - des éléments nécessaires au bon fonctionnement du corps - comme le calcium, le magnésium, les bicarbonates, le sodium, le sulfate, le potassium, le nitrate, le silicium ou le fluor en plus ou moins grandes quantités selon la source. On distingue les eaux minérales naturelles des eaux de source : les premières se caractérisent pas leur pureté originelle et leur composition en minéraux et oligo-éléments stables, tandis que les secondes n'ont pas une composition minérale nécessairement constante dans le temps. Même si les deux eaux peuvent être consommées sans problème par l'homme (elles sont toutes deux d'origine souterraine et microbiologiquement saines), l'eau de source répond uniquement au critère de potabilité, mais n'a pas obligatoirement d'effet bénéfique pour la santé (tout comme l'eau du robinet). Bon à savoir : en France, une eau de source ne peut porter l'appellation "minérale", uniquement si elle est reconnue comme étant bénéfique pour la santé par l'Académie de médecine.

A retenir : il faut lire attentivement les étiquettes afin de connaître les teneurs en minéraux des différentes eaux minérales. Et quoi qu'il en soit, si vous suivez un régime particulier, n'hésitez pas à demander conseil à votre médecin. Dans les autres cas, il est plutôt recommandé de varier les eaux minérales afin de bénéficier des différents minéraux car certaines sont plus minéralisées que d'autres.

Les eaux minérales riches en calcium (Ca)

Le calcium est un constituant de l'os et joue un rôle dans la contraction musculaire. Les besoins en calcium sont donc particulièrement importants pendant la croissance, chez l'enfant et l'adolescent, chez les femmes enceintes et qui allaitent, ainsi que chez les personnes âgées dont les os sont fragilisés. D'ailleurs, une eau enrichie en calcium contribue à prévenir l'ostéoporose. Si les principales sources alimentaires en calcium sont les produits laitiers, les légumes secs ou certains légumes verts et les fruits, certaines eaux sont d'excellents apports en calcium. Quelles sont les eaux les plus riches en calcium ? Une eau est dite "riche en calcium" lorsqu'elle contient plus de 150 mg de calcium par litre.

Eau Quantité de calcium par litre
Hépar 555 mg
Courmayeur 517 mg
Contrex 486 mg
Rozana 301 mg
Salvetat 253 mg
Taillefine 250 mg
Wattwiller 222 mg
Vittel 202 mg

Les eaux minérales riches en magnésium (Mg)

Le magnésium est impliqué dans la transmission de l'influx nerveux et dans la relaxation musculaire notamment. En plus de compenser des carences, un apport en magnésium peut être proposé notamment pour lutter contre la fatigue, pour diminuer l'anxiété et pour traiter la constipation. La dose de magnésium quotidienne recommandée est de 420 mg chez les hommes, 320 mg chez les femmes, 400 mg chez les adolescents, les femmes enceintes ou qui allaitent. On dit qu'une eau riche en magnésium contient plus de 50 mg/L de magnésium. Bon à savoir : Riches en calcium ou en magnésium, les eaux minérales doivent cependant être consommées avec modération, en alternance avec une eau faiblement minéralisée. Alors, quelles sont les eaux les plus riches en magnésium ?

Eau Quantité de magnésium par litre
Rozana 160 mg
Hépar 119 mg
Quézac 69 mg
Badoit 85 mg
Contrex 84 mg
Courmayeur 52 mg

Les eaux riches en fer (Fe)

La quasi-totalité des eaux minérales comportent du fer, mais dans des quantités tellement infimes qu'elles ne permettent pas de constituer des réserves en fer. Seule l'alimentation permet de combler les besoins en fer, minéral particulièrement présent dans les abats, le boudin, les viandes rouges et blanches, les poissons et fruits de mer, les oeufs, les légumineuses et les épinards et petits pois. Toutefois, boire une eau un peu plus riche en fer que les autres (on les appelle des eaux ferrugineuses) est conseillé aux personnes anémiées ou carencées en fer. Par ailleurs, il est conseillé aux femme enceintes de boire une eau riche en fer et en magnésium (comme de l'Hépar) pendant la première partie de leur grossesse

Eau Quantité de fer par litre
Hépar, Evian, Quézac, Volvic 0.001 mg
Orezza 0.035 mg
A titre comparatif : l'eau du robinet 0.003 mg
Salvetat, Saint-Yorre, Rozana, Vichy Déferrisées (sans fer)

Les eaux pauvres en sodium (Na)

Cependant, il est possible que certaines vous conviennent mieux en fonction de votre état de santé. Ainsi, si votre apport en sodium (sel) doit être limité en raison d'un problème cardiovasculaire par exemple, il faut veiller à ne pas consommer une eau trop riche en sodium. Une eau contenant plus de 200 mg/L de sodium n'est pas conseillée au quotidien (Vichy, Saint-Yorre (1744 mg /l), Badoit (171 mg/l) extrêmement riches en sodium). Préférez les eaux avec une teneur en sodium inférieure à 20 mg/L qui sont dites "faible en sodium". D'ailleurs elles contiennent généralement la mention "convient pour un régime pauvre en sodium".  Bon à savoir : les apports recommandés sont de 5 à 8 g par jour et jusqu'à 10 g pour les grands sportifs. Le seuil vital minimal est de 2 g.

Eau Quantité de sodium par litre
Volvic 11.6 mg
Salvetat 7 mg
Evian 6.5 mg
Vittel 5 mg
Courmayeur 1 mg
Thonon 3 mg


Les eaux bicarbonatées (HCO3+)

Vous êtes sujets aux brûlures d'estomac et aux problèmes digestifs ? Les eaux dites "bicarbonatées"  peuvent vous aider. En effet, de nombreux aliments que nous consommons au quotidien libèrent des acides (protéines animales, céréales, aliments salés...). Et à moins d'ingérer des tonnes de fruits et légumes pour compenser, l'organisme peut rapidement se retrouver en état d'acidose chronique. Les bicarbonates des eaux minérales sont alors intéressantes pour neutraliser ces acides. Pour lutter contre l'acidose, l'eau doit apporter au moins 1000 mg/L de bicarbonates, plus de 1500 mg/L dans l'idéal.  

Eau Quantité de bicarbonates par litre
Saint-Yorre 4 368 mg
Vichy 2 989 mg
Arvie 2 195 mg
Rozana 1 837 mg 
Badoit 1 300 mg
Quézac 1 100 mg

Nitrates, fluor, chlorures... Quelle quantité à ne pas dépasser ? 

Les teneurs en fluor, chlorures et nitrates peuvent poser problème dès lors qu'elles sont trop importantes. En excès, le fluor peut ainsi entraîner des troubles de la qualité de l'émail des dents alors qu'en petite quantité, il participe à la prévention des caries dentaires. Les eaux fluorées sont déconseillées aux nourrissons et aux enfants ayant en parallèle une supplémentation en fluor. D'ailleurs, la réglementation oblige d'apposer la mention "contient plus de 1,5 mg/L de fluor : ne convient pas aux nourrissons et aux enfants de moins de 7 ans pour une consommation régulière". Quant aux chlorures et aux nitrates, leurs teneurs ne devraient pas dépasser respectivement 40 mg/L et 5 mg/L. Regardez bien les étiquettes de vos eaux, de nombreuses eaux minérales naturelles gazeuses sont très riches en chlorures.

Les eaux minérales diurétiques

Une eau diurétique augmente le débit et le volume des urines, donc l'élimination de l'urée et de l'acide urique. Autrement dit, elle favorise le drainage de l'organisme, l'élimination des déchets métaboliques et permet de lutter contre la rétention d'eau. Ce sont les eaux riches en minéraux (sulfates, magnésium, bicarbonates) qui ont le plus de propriétés diurétiques. Il ne faut pas consommer que des eaux diurétiques : alternez avec des eaux faiblement minéralisées, qui ont moins de 500 mg de minéraux/L comme la Mont-Roucous, la Volvic ou l'Evian. Quelles sont les eaux les plus riches en sulfates et donc le plus diurétiques ?

Eau Quantité de sulfates par litre
Hépar 1 530 mg
Courmayeur 1 420 mg
Contrex 1 187 mg
San Pellegrino 476 mg
Vittel 336 mg

Quid des eaux gazeuses ?

Les eaux gazeuses ou pétillantes contiennent comme leur nom l'indique du gaz carbonique ou dioxyde de carbone (CO2). On distingue les eaux naturelles gazeuses comme la Saint-Yorre, Vichy, Perrier ou Quézac, (leur gaz vient naturellement de la source de l'eau : c'est grâce à l'action volcanique terrestre) des eaux gazéifiés ou pétillantes comme la Badoit ou la Salvetat (leur gaz est ajouté en usine au moment de l'embouteillage). Dans ce deuxième cas, les fabricants sont tenus d'en informer le consommateur via la mention "avec adjonction de gaz" et ne peuvent appeler leur eau "naturellement gazeuse". 

  • Contiennent-elles des minéraux ? Bien sûr, les eaux gazeuses traversent la roche et se chargent en minéraux comme du calcium, du magnésium, du sodium, du potassium, du fluor... Leur teneur en minéraux dépend des marques, veillez à bien lire les étiquettes. 
  • Quel est leur avantage ? Les eaux pétillantes sont souvent riches en bicarbonates : son action antiacide facilite la digestion. Toutefois, consommer trop d'eau gazeuse peut faire l'effet inverse et provoquer des ballonnements. De plus, comme elles contiennent plus de sel que les eaux plates, il est déconseillé de consommer exclusivement de l'eau gazeuse : mieux vaut alterner avec de l'eau minérale plate. 

Lire aussi :