N°2 : le sel iodé et fluoré

Le sel iodé et fluoré. © Olga Miltsova - 123 RF
Le sel iodé et fluoré est à privilégier pour assaisonner ses plats par rapport aux autres sels non enrichis en iode. Et pour cause, il apporte une grande quantité de cet oligoélément avec 1 800µg pour 100g.
Cependant, il faut veiller à limiter sa consommation de sel. En effet, une consommation trop importante augmente notamment le risque de maladies cardiovasculaires.