Syndrome du canal carpien : quand les doigts s'engourdissent La récupération est d'autant plus rapide que le nerf est peu atteint

dans plus de 99 % des cas, la récupération est très bonne sous quelques mois.
Dans plus de 99 % des cas, la récupération est très bonne sous quelques mois. © Robert Kneschke - Fotolia

Pour l'opération, peu importe la technique chirurgicale utilisée, les résultats sont identiques : dans 99 % des cas, c'est une réussite ! La rupture du ligament entraîne une perte légère de la force de la main après l'opération mais le ligament se reconstitue et sous 1 à 3 mois, le tonus original est généralement retrouvé.

"Attention : la récupération sera d'autant plus rapide que le nerf est peu atteint. Il est donc préférable de se faire opérer rapidement, plutôt que de souffrir pendant vingt ans ! Le temps de récupération est lié à la repousse du nerf qui grandit d'1 mm en moyenne par jour, comme les cheveux", précise le Pr Liverneaux.

Des échecs aux causes variables

Dans le 1 % restant, il peut y avoir des échecs aux causes variables.

 La première cause possible est la faute technique ou chirurgicale. C'est une opération simple, mais qui doit avant tout être pratiquée par un spécialiste, qui en fait régulièrement.

 Autre cause possible : le nerf est pris dans la cicatrice de l'opération et ne peut alors plus bouger normalement.

 Le patient peut également être responsable : en venant trop tard se faire opérer. Dans ce cas, le nerf est déjà trop abîmé pour récupérer après l'opération. A noter que les résultats sont imprévisibles dans ce cas.

 Enfin, il est indispensable de prendre en compte les problèmes et les angoisses des patients. La main est d'ailleurs souvent nommée "le carrefour des angoisses".

"Pour les patients en échec, une ré-opération est possible, mais elle est plus complexe, pas sans risques, et les bénéfices ne sont pas garantis. Dans ces cas-là, une autre technique opératoire est essayée (la même technique mènerait aux mêmes résultats), avec parfois la pose d'un implant à base de silicone, par exemple" ajoute le spécialiste.

Sommaire