Pr Gressens : "Le jeu est un excellent moteur de développement cérébral pour l'enfant" "L'épilepsie peut se déclencher à tout âge

pierre gressens
Pierre Gressens © L'internaute Magazine/ Laurène Favier

Les crises d'épilepsie sont-elles dommageables pour le cerveau de l'enfant ?

Il s'agit d'une question qui agite la communauté médicale depuis longtemps. Le consensus actuel est de dire que des crises sévères, prolongées ou très répétées, voire un état de mal prolongé peuvent avoir un effet négatif sur le cerveau en développement, et ce probablement d'autant plus que le cerveau est jeune. Par contre des crises peu sévères ou rares n'ont probablement pas d'effet réel sur le cerveau.

À quel âge survient en moyenne la première crise d'épilepsie ?

Il n'y a pas d'âge précis pour commencer une épilepsie. Un foetus au 8e mois peut commencer son épilepsie, un adulte de 80 ans peut avoir sa première crise.

A votre avis, l'épilepsie peut-elle être la cause de l'autisme ou inversement ?

Les enfants autistes sont à risque. Mais cela ne signifie pas que l'un entraîne l'autre. C'est plus vraisemblablement le signe que le cerveau est quelque part mal construit chez les enfants autistes, ce qui les rend à risque (qui est le signe de mauvaises connexions entre les neurones).

Est-ce que l'épilepsie est génétique ? Je suis épileptique depuis l'enfance et j'ai peur de transmettre ça à mes enfants.

Il y a des épilepsies génétiques, c'est-à-dire à risque important de transmission d'un parent à son enfant. Elles sont cependant rares. Par contre, de façon générale, la présence d'épilepsie dans une famille augmente un peu le risque d'épilepsie pour les futures générations, mais ce risque est faible.

Utiliser un ordinateur de façon intensive peut-il provoquer des crises d'épilepsie chez un enfant ?

Certaines épilepsies particulières (dites photosensibles) sont sensibles à des changements de luminosité tels que ceux provoqués par l'ordinateur. Dans ce cas, il peut induire des crises. C'est assez rare mais cela peut être majeur comme facteur déclenchant. Autrement, c'est plus la fatigue liée à de longues heures devant des jeux sur l'ordinateur qui pourra induire des crises.

Sommaire