Pr Gressens : "Le jeu est un excellent moteur de développement cérébral pour l'enfant" "Il faut proscrire tout secouage d'un enfant, même pour rire"

pierre gressens.
Pierre Gressens. © L'Internaute Magazine/ LAurène Favier

Mon fils de 16 mois tombe très souvent sur la tête et je me demande si à force ça ne peut pas causer des problèmes neurologiques ? (Parfois il tombe de toute sa hauteur donc c'est un peu stressant)

Les chutes violentes sur la tête sont certainement à éviter car elles peuvent en effet avoir des conséquences. Si ce phénomène est fréquent, il y a peut-être une cause. Donc je conseillerais de consulter un pédiatre ou neuro-pédiatre...

Et le syndrome du bébé secoué, dont on entend parler à la télé ? Même s'il n'est pas mortel, peut-il endommager le cerveau ? Comment ?

C'est effectivement une cause importante de lésions cérébrales qui peuvent avoir des conséquences dramatiques pour le développement futur de l'enfant (retard mental sévère, épilepsie sévère, troubles moteurs majeurs...). Les mécanismes sont partiellement incompris mais on pense qu'il y a des cisaillements des connexions entre les neurones dus aux mouvements violents de la tête et à l'immaturité du cerveau qui est très sensible à ce type de mouvements répétés et violents.

Donc il faut proscrire tout mouvement de secouage des petits enfants de moins de deux ans même si cela les fait généralement énormément rire (y compris les lancer en l'air verticalement...).


 

Sommaire