Journée Alzheimer : les premières maisons pour l'autonomie en phase d'expérimentation

Jusqu'à présent, pour obtenir des aides, c'était un peu le parcours du combattant. L'ensemble des ressources sera bientôt regroupé au sein de Maison pour l'autonomie et l'intégration des malades Alzheimer (Maia).

Maison pour le handicap, conseil général, mairie, Point émeraude, consultation mémoire... Les aides matérielles, psychologiques et médicales pour lutter contre la maladie d'Alzheimer ne manquent pas. Mais quand il s'agit de les solliciter, on a parfois l'impression de se retrouver dans la maison des "12 travaux d'Astérix". Tout est éparpillé au sein de divers organismes et il faut s'armer de patience pour, à chaque fois, présenter son dossier et sa demande. Soit beaucoup d'énergie et de temps perdus pour les aidants, qui ont pourtant déjà fort à faire.


C'est pourquoi la simplification de ces démarches figure au cœur du dispositif du plan Alzheimer 2008-2012, cher à la ministre de la Santé Roselyne Bachelot. Il s'agit en fait de la 4e des mesures de ce plan très ambitieux. Pour ce faire, des maisons de référence vont être créées sur le territoire, les Maisons pour l'autonomie et l'intégration des personnes Alzheimer (Maia). Elles serviront de guichet unique, sur les plans sanitaire et médico-social, auquel le malade et sa famille pourront s'adresser. De là, ils seront orientés pour obtenir l'aide adéquate. Pour trouver les coordonnées de la Maia la plus proche, il suffira d'appeler un numéro de téléphone, unique sur le plan national.  

Formation pour les aidants

Outre la simplification des démarches administratives, ces nouvelles structures vont permettre de mettre en commun les moyens en termes de personnel mais aussi d'outils logistiques. Pour le patient, cela signifie aussi la simplification du parcours médical, car il pourra désormais s'adresser à un référent, qui centralisera toutes les démarches médicales. Malades et proches de malades pourront s'adresser à lui pour toute question, médicale ou sociale.

Ces proches pourront d'ailleurs recevoir un soutien dans ces maisons spécialisées. En effet, ce sont souvent eux qui s'occupent à temps plein de la personne malade. Ce qui se révèle généralement très éprouvant, moralement et physiquement. L'aide aux aidants figure donc parmi les priorités du Plan Alzheimer. Des formations devraient bientôt leur être proposées pour assumer cette tache très difficile.

Quelque 17 Maia expérimentales sont sur le point ou ont déjà vu le jour un peu partout dans l'Hexagone. Leurs retours vont permettre de déployer ces maisons, sous la responsabilité des conseils généraux, dans les meilleures conditions, pour qu'elles correspondent le plus possible aux attentes des patients. Tout devrait être en place pour 2012.

 

En savoir plus

Alzheimer : 10 réponses essentielles

Aidant familial : le guide des démarches et des soutiens

Des questions sur la maladies d'Alzheimer ? Posez-les sur le Forum Santé  

Encyclopédie médicale

La fiche Maladie d'Alzheimer

Sur le web

 

Pour en savoir plus sur la Journée mondiale Alzheimer et les manifestations organisées dans votre région, vous pouvez appeler le 0811 112 112 (coût d'un appel local) ou vous rendre sur le site de l'Association France Alzheimer.