Au ski, prenez soin de vos genoux ! Et pour essayer d'éviter tout ça...

Le mieux pour se remettre d'un accident de ski... C'est encore de ne pas en avoir ! Evidemment, par définition, un accident est rarement programmé, il survient brusquement et de façon imprévue. Mais vous pouvez tout de même mettre toutes les chances de votre côté en prenant quelques précautions.

 La première mesure consiste à arriver à la montagne reposé. "C'est rarement le cas, regrette Thierry Bouchet. En général, on part le vendredi soir, après une semaine de travail, on roule toute la nuit pour arriver le samedi matin, qui correspond à la première journée de location du chalet. Résultat : on se lance sur les pistes alors que l'on est épuisé."

 Généralement, ça ne s'arrange pas durant le séjour : on skie toute la journée, ce qui s'avère souvent épuisant physiquement quand on n'a pas l'entraînement. Le soir, comme ce sont les vacances et qu'il faut bien en profiter... C'est souvent soirée raclette ou fondue, accompagnée de bonnes bouteilles.... Pas l'idéal quand on se lève le lendemain à 7h pour être sur les pistes dès l'ouverture !

 "Je conseillerais également de ne pas se lancer sans s'être échauffé quelques minutes auparavant", souligne le Dr Bouchet. De même, ne commencez pas directement par une piste noire, même si vous maîtrisez. Descendez une ou deux pistes faciles avant d'entrer dans le vif du sujet.

 Idéalement, vous devriez même vous préparer plusieurs semaines AVANT le séjour au ski. Footing, vélo, natation, gymnastique... C'est comme vous préférez, l'essentiel étant d'arriver au ski avec une musculature en bon état et entraîné.

Sommaire