Chiro, kiné, ostéo, rebouteux... S'y retrouver Comment se déroule une séance ?

 

Vous souhaitez franchir le pas, mais vous appréhendez un peu, faute de savoir à quoi vous attendre pour cette première consultation ? N'ayez crainte : l'ostéopathe va prendre le temps de vous poser de nombreuses questions avant d'entamer un traitement. Les ostéopathes peuvent pratiquer des consultations dites "de première intention", c'est-à-dire sans que l'on ait besoin de passer par un médecin auparavant.

Tout commence, comme chez le médecin traditionnel, par un interrogatoire. Le praticien passe en revue les antécédents héréditaires, traumatiques, médicaux et même émotionnels, puisqu'il prend en compte le patient dans sa globalité. Vient ensuite l'auscultation : il effectue des tests pour établir un diagnostic ostéopathique spécifique.

En fonction de ce diagnostic mais aussi du profil du patient, l'ostéopathe propose alors un traitement adapté, utilisant une ou plusieurs techniques de la discipline.

Remboursement des mutuelles

Selon les praticiens et les traitements à effectuer, la séance dure en moyenne entre 30 et 60 minutes. Parfois, la pathologie peut être traitée en une seule séance. Dans d'autres cas, il faut plusieurs rendez-vous pour que tout rentre dans l'ordre. "Il faut alors espacer les séances d'au moins trois semaines, afin de laisser au corps le temps de s'adapter aux ajustements qui ont été effectués", précise Dominique Blanc, président de l'Union fédérale des ostéopathes de France.

 

Quant au prix, il est très variable lui aussi, notamment en fonction de l'emplacement géographique : les séances sont, logiquement, plus chères à Paris qu'en province. La moyenne nationale s'établit aux alentours de 50 euros la séance, avec des prix qui varient globalement de 35/40 euros chez certains jeunes ostéopathes à 100 euros pour un praticien réputé à Paris. Il n'y a pas de règle en la matière.

Bon à savoir : la sécurité sociale ne rembourse pas les séances d'ostéopathie. En revanche, de plus en plus de mutuelles prennent en charge tout ou partie du coût de ces consultations. A noter que si l'ostéopathe que vous consultez est également médecin, il pourra vous facturer une consultation médicale remboursée par l'assurance maladie, à titre de médecin. Attention toutefois : il n'aura pas forcément suivi un cursus aussi poussé que les ostéopathes dont c'est le seul métier.

 

 

Sommaire