Somnolence : les Français dorment debout ! Une dette de sommeil chronique ?

les nuits des français se raccourcissent de plus en plus...
Les nuits des Français se raccourcissent de plus en plus... © DURIS Guillaume - Fotolia.com

Si la somnolence est si répandue parmi la population française, c'est qu'elle est souvent causée par un phénomène encore plus répandu : le manque de sommeil. L'Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) scrute les habitudes de sommeil des Français depuis une dizaine d'années : "Nous sommes passés, en moyenne, de 7 h 28 de sommeil par nuit à 7 h aujourd'hui", regrette le Professeur Joël Paquereau, président de l'INSV. Pire : 31 % des Français déclarent dormir 6 h ou moins par nuit ! "7 h, ça reste acceptable, 6 h, ça n'est clairement pas assez", assène Joël Paquereau.

Fatigue chronique

Environ un tiers de la population est donc potentiellement en manque chronique de sommeil, ce qui peut entraîner toutes sortes de problèmes. Des liens ont été clairement établis entre dette de sommeil et obésité, diabète, maladies cardiovasculaires... Et bien sûr la fatigue chronique, qui peut conduire à cet état somnolent, lui-même facteur de risque pour tous types d'accident de la vie quotidienne.

Pourquoi dort-on de moins en moins ? Non, rien à voir avec un quelconque pouvoir bionique. Il semblerait tout simplement que l'on passe de plus en plus de temps dans les transports en commun.  Les Français y passent en moyenne 1 h 20 par jour. Quelque 18 % d'entre eux totalisent même plus de 2 h de transport quotidiennes.

Quant aux hyper-somnolents, ils passent en moyenne près de 3 h dans les transports, prouvant si besoin était le rapport de cause à effet entre le temps de trajet et les problèmes de fatigue.

Sommaire