Somnolence : les Français dorment debout ! Attention au volant : c'est le principal risque

si vous sentez le sommeil vous gagner, arrêtez-vous et faites une petite sieste
Si vous sentez le sommeil vous gagner, arrêtez-vous et faites une petite sieste pour récupérer. © Monkey Business - Fotolia.com

Le problème, quand on est somnolent, c'est que notre vigilance se trouve diminuée. Quand cela arrive au bureau derrière un écran d'ordinateur, le seul risque est de prendre un peu de retard sur son travail. Mais quand cela survient dans une situation où une grande vigilance est requise, telle que la conduite par exemple, alors cela devient problématique.

Or, l'enquête BVA/MGEN montre que les personnes somnolentes conduisent beaucoup plus que la moyenne des Français (30 057 km contre 17 660 km). Plutôt logique puisqu'on l'a vu, les personnes ayant le plus de temps de transports sont aussi celles souffrant le plus de somnolence...

Résultat, l'enquête dévoile des chiffres impressionnants et peu rassurants.

 12 % des conducteurs ont dû s'arrêter pour dormir dans les douze derniers mois.

 Pire : 3 % des conducteurs interrogés déclarent s'être endormis en conduisant dans les douze derniers mois ! Parfois, la somnolence ne s'annonce pas et se caractérise par un endormissement brusque, qui peut être fatal lorsqu'on est sur la route.

Ainsi, la somnolence est la première cause d'accident sur l'autoroute : elle est impliquée dans un tiers des accidents. Malgré cela, pas moins de 30 % des conducteurs continuent leur route quand ils sentent l'endormissement les gagner. Pour tenter de se réveiller, 22 % allument la radio, 9 % fument, 6 % ouvrent la fenêtre et... 8 % ne font rien et poursuivent leur route comme si de rien n'était.

Voici quelques conseils de spécialistes si vous devez prendre la route.

 Respectez le temps de sommeil dont vous avez besoin.

 Si vous sentez un épisode de somnolence venir, arrêtez-vous dès que possible et faites une petite sieste.

 Pas d'alcool et si possible pas de médicament avant de prendre la route.

 Evitez les plats trop lourds et buvez régulièrement pendant votre voyage.

 Faites des pauses toutes les deux heures et ne conduisez pas plus de 6 h par 24 h.

Sommaire