Maisons de retraite : le Conseil de l'Ordre dénonce la maltraitance

Suite à plusieurs plaintes de médecins victimes de pressions de la part d'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), le Conseil national de l'Ordre des médecins jette un nouveau pavé dans la mare, via un communiqué de presse qui vient d'être publié sur son site. Il dénonce plusieurs abus, selon lui liés à des contraintes budgétaires. Ainsi, certains établissements interdiraient aux résidents d'être suivis par leur médecin traitant ou, pire encore, refuseraient de mettre en œuvre les décisions thérapeutiques prises par les médecins traitants dans l'intérêt des résidents. Il rappelle également que le résident a droit, comme tout le monde en France, à la confidentialité de ses informations médicales, droit qui n'est vraisemblablement pas respecté dans tous les établissements. Le Conseil de l'Ordre rappelle que « le libre choix du médecin, le respect de l'indépendance professionnelle des médecins […] et la protection du secret médical contribuent à la lutte contre la maltraitance ». En conséquence, il demande donc « à tous les médecins confrontés à des difficultés dans leur exercice au sein des établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes de bien vouloir les signaler à leur conseil départemental ».