Dans mon armoire à pharmacie, il y a... Antalgiques, pansements... Ce qu'il faut avoir

L'armoire à pharmacie familiale est destinée à soigner seul, de façon responsable évidemment, les petits maux du quotidien : mal de tête, douleurs musculaires, mal de gorge, etc.
Attention : si l'automédication peut parfois suffire, des symptômes intenses et inhabituels doivent vous pousser à aller consulter un médecin.

Fièvre et douleurs 

  Ayez toujours en réserve des antalgiques type ibuprofène, aspirine ou encore paracétamol : les grands classiques en somme. Néanmoins, faites bien attention au dosage, il doit être adapté à l'âge de chacun des membres de la famille.  Par ailleurs, certains médecins déconseillent l'ibuprofène en cas de fièvre. Le paracétamol est plus indiqué dans ces cas-là. Demandez conseil à votre pharmacien.
 Un tube de vitamine C (éventuellement associée à du paracétamol), toujours efficace contre un coup de pompe passager. Un jus d'orange frais fait aussi très bien l'affaire ! 
 Un thermomètre, de préférence un électronique, beaucoup plus pratique et précis que les traditionnels au mercure.

Soigner les bobos

Pour nettoyer, désinfecter et panser une plaie, vous avez besoin de :

 Coton hydrophile 
 Compresses stériles 
 Antiseptique 
 Bandes de gaze
 Sparadrap hypoallergénique 
 Pansements adhésifs 
 Ciseaux (pas pour la plaie pour pour découper le sparadrap par exemple)

Ensuite, si Monsieur s'est fait mal en jouant au foot avec les copains, si votre petit s'est fait un bleu en tombant ou si Madame s'est froissé un muscle lors de sa séance hebdomadaire d'aquagym, il est toujours bon d'avoir sous la main :

 Du baume contre les ecchymoses. Par exemple, le gel à l'arnica est efficace pour soulager les contusions, les entorses, les bosses, les bleus, etc.
 La biafine, toujours efficace en cas de coup de soleil ou de brûlure superficielle.

 Une crème pour soulager les courbatures : elles sont en général à base de camphre, pour réchauffer la zone douloureuse et de substances myorelaxantes pour détendre le muscle.

 Une pommade pour soulager les piqûres d'insectes.

 Une aiguille stérile pour percer les ampoules. Il faut évidemment nettoyer l'ampoule et la désinfecter avant de le faire. Ensuite, nettoyez la plaie et posez un pansement stérile. Et n'arrachez pas la peau.

 Une pince à épiler pour retirer les échardes.

 

Sommaire