Débarrassez-vous du bégaiement ! Mieux détecter pour prévenir la chronicisation

Difficile d'empêcher l'apparition du bégaiement puisqu'elle est fortuite. Mais on peut en revanche réduire la complication majeure associée : la chronicisation de ce bégaiement. En effet, en l'absence de soins, un quart des enfants bègues le restera à l'âge adulte. Il sera alors beaucoup plus difficile à traiter et, surtout, la maladie aura laissé des séquelles psychologiques potentiellement importantes : impossibilité de s'exprimer en public, manque de confiance en soi, échec professionnel ou personnel...

L'idéal est d'agir le plus tôt possible à l'apparition du bégaiement : la thérapie sera ainsi optimisée et durera peu de temps. C'est l'orthophoniste qui va prendre en charge le traitement du petit patient. En fait de traitement, il s'agit surtout d'apprendre aux parents à réagir de façon adaptée au bégaiement de l'enfant, pour ne pas le stresser ou le culpabiliser davantage. Difficile, en effet, de savoir s'il faut le reprendre ou au contraire ignorer son bégaiement, lui donner des conseils ou pas. "Il faut certes rassurer en expliquant que les épisodes de dysfluence sont fréquents chez le jeune enfant en cours d'acquisition du langage. Mais ne surtout pas minimiser", souligne l'Association parole-bégaiement dans son livret d'aide à la prévention.

Les préconisations de l'orthophoniste vont ensuite être établies en fonction de chaque enfant et de chaque famille.

 C'est pourquoi avant d'entamer un traitement, il va poser beaucoup de questions sur le principal intéressé mais aussi sur son entourage.

 Bien souvent, il va recommander aux parents de revoir un peu leur niveau d'exigence à la baisse. Ainsi, être moins strict quant au fait de bien se tenir à table ou de ranger ses jouets le soir peut faire partie de la thérapie !

 Si un fait précis ou une ambiance familiale particulière semblent avoir engendré ou amplifiée le bégaiement, l'orthophoniste suggèrera des solutions pour faire cesser cet état de fait.

La plupart du temps, avant 6 ans, cette approche environnementale est suffisante pour que les troubles disparaissent.

Sommaire