Petits exercices d'auto-massage pour soulager les maux de ventre

Le ventre, notre deuxième cerveau joue un rôle certain dans le contrôle de nos émotions. Pourtant, il est parfois malmené et négligé. Philippe Braquier, sophrologue, livre ses conseils pour soulager les maux de ventre.

Petits exercices d'auto-massage pour soulager les maux de ventre
© Wavebreak Media Ltd - 123 RF

Le ventre, où se loge la plus grande partie des organes digestifs, permet l'apport nutritionnel au corps et aux tissus. Pourtant, on a tendance à l'oublier alors qu'il a toute sa raison d'être et mérite notre plus grande attention. Souvent, les maux de ventre sont le signe de dysfonctionnements, et le ventre se rappelle à soi uniquement quand il est douloureux. C'est pourquoi il faut lui prêter toute notre attention, l'écouter, en prendre soin, et quand les maux apparaissent, pouvoir les soulager. Philippe Braquier, sophrologue du réseau Médoucine nous rappelle l'importance du ventre tant au niveau physique que psychique et nous explique comment agir en cas de petits maux grâce à des exercices d'auto-massage.

Le deuxième cerveau

Combien de petites phrases symboles rappellent la présence au ventre : "Avoir l'estomac noué", "Digérer une mauvaise nouvelle…", "Faire les choses avec ces tripes", "Avoir la boule au ventre"... Communément appelé le deuxième cerveau, le ventre est la partie du corps où se situent le plus de terminaisons nerveuses après le cerveau (environ 200 millions). Il est également le centre de gravité de l'homme, le lieu où la vie se crée... C'est donc une zone dont il est essentiel de prendre soin et qui n'est pas à déconsidérer malgré son association au transit, et aux désagréments du système digestif qui y sont associés. En effet, toute une alchimie physiologique propre au bien-être se passe au niveau du ventre.

D'où viennent les maux de ventre ?

On entend ici par maux de ventre, des douleurs, de l'inconfort aigu ou chronique, diagnostiqués par un médecin. Mais parfois, connaître l'origine ne suffit pas pour se sentir mieux. À l'auscultation, le médecin appréciera l'élasticité abdominale pour comprendre l'origine d'un dysfonctionnement. Le ventre peut être aussi douloureux dans des périodes émotionnellement chargées, ou durant les périodes menstruelles chez la femme. Ainsi comme les maux de ventre n'ont pas toujours une origine digestive et peuvent être le signe de bien d'autres symptômes, prendre soin régulièrement de son ventre, au quotidien sans attendre la moindre douleur pourra sans doute en améliorer le fonctionnement.

Des exercices pour soulager les maux de ventre

Pour soulager un mal de ventre, le premier réflexe sera de s'adjoindre une bouillotte chaude, ou même de ressentir les mouvements abdominaux par contact des mains sur la zone. Ensuite, par un exercice à réaliser debout, une main à plat sur le ventre et l'autre au niveau des lombaires, la respiration profonde pourra améliorer sa décontraction, en arrondissant légèrement le ventre à chaque inspiration et en rétractant le ventre légèrement à chaque expire. Adopter cette respiration spécifique va permettre au diaphragme de s'assouplir sensiblement et venir masser légèrement chacun des viscères.

Enfin, le yoga pourra voler au secours du ventre par l'un des exercices proposés aussi en sophrologie : le nauli.  À jeun le matin, c'est un temps de massage du ventre en apnée vide. Une fois les poumons vide d'air, et le buste incliné en avant de 45° environ les mains sur les genoux, le massage interviendra par creusement/relâchement du ventre jusqu'à ce que l'inspiration se présente, en reprenant une respiration normale et en se redressant. Exercice à renouveler 4 ou 5 fois. Cet exercice amène une souplesse des tissus abdominaux permettant d'éliminer les tensions, mais aussi de purger et d'énergétiser les viscères pour un meilleur fonctionnement.

Attention, aucune des indications, et exercices suivants ne remplacera un avis médical préalable. En somme, quand le ventre souffre, il appelle à une attention particulière dont on pourra s'occuper sur avis médical, et/ou sur les conseils d'un nutritionniste, d'un naturopathe ou encore d'un diététicien afin de s'intéresser à la qualité et au bien-être de sa zone abdominale.

Si les maux sont liés à des émotions et identifiés comme tels, on pourra faire un travail en sophrologie pour agir sur la gestion de ses émotions. Mieux porter attention à son ventre, c'est mieux porter son l'attention à son bien-être !

Par Philippe Braquier, thérapeute certifié et validé du réseau Medoucine.

Lire aussi