L'hormone folliculo-stimulante

L'hormone folliculo-stimulante est produite par l'anté-hypophyse. Les méthodes de dosage se font par radio-immunologie.

L'hormone folliculo-stimulante
© JPC_PROD_Fotolia

Quel est le rôle de l'hormone folliculo-stimulante dans l'organisme ?

L'hormone folliculo-stimulante (FSH) est l'une des deux hormones gonadotrophines. Elle intervient sur les glandes sexuelles des deux sexes, en stimulant l'activité de différents types de cellules.  

Chez l'homme, elle favorise la formation de spermatozoïdes dans les tubes séminifères.

Chez la femme, elle permet la maturation des follicules ovariens.

Dans quelles circonstances est-il important de faire contrôler son taux sanguin d'hormone folliculo-stimulante ?

Votre médecin pourra vous prescrire un prélèvement sanguin afin déterminer le taux d'hormone folliculo-stimulante, en association avec celui de l'hormone lutéinisante.

Pour un homme, l'objectif de l'analyse est de mettre en évidence une éventuelle insuffisance testiculaire.

Pour une femme, l'objectif de l'analyse est de trouver l'origine d'une aménorrhée, d'une stérilité ou d'un hypogonadisme.

Quelles sont les valeurs normales lors d'une analyse sanguine d'hormone folliculo-stimulante ?

La valeur normale du taux sanguin d'hormone folliculo-stimulante varie entre homme et femme, et dépend également de l'âge du patient/de la patiente.

Avant la puberté, le taux sanguin de FSH chez une femme est inférieur à 5 UI/L, il est compris entre 5 et 30 UI/L durant la phase ovulatoire, et entre 20 et 150 UI/L à la ménopause.

Chez l'homme, le taux normal est inférieur à 5 UI/L avant la puberté, compris entre 3 et 15 UI/L à l'âge adulte, et entre 37 et 100 UI/L après l'andropause.

Dans quelles situations le taux sanguin d'hormone folliculo-stimulante peut-il varier ?

 Le taux sanguin d'hormone folliculo-stimulante peut augmenter chez la femme en cas d'aménorrhée due à une insuffisance ovarienne ou à une ménopause précoce.

Inversement, il peut diminuer en cas d'aménorrhée due à une insuffisance hypophysaire ou à un déséquilibre hormonal chez les femmes.

Chez l'homme, le taux sanguin d'hormone folliculo-stimulante peut diminuer en cas d'insuffisance hypophysaire, et augmenter en cas d'atteinte des tubes séminifères, où se forment les spermatozoïdes.

ATTENTION : Que vos résultats se situent dans la normale ou non, veillez à consulter dans les jours qui suivent votre médecin traitant. Les résultats peuvent également varier selon la technique utilisée par le laboratoire.

Pour en savoir plus sur le dosage sanguin d'hormone folliculo-stimulante, consultez la fiche sur santé-médecine.