Catastrophe naturelle, conflit, épidémie... : 6 mesures pour assurer la sécurité des hôpitaux

A l'occasion de la Journée mondiale de la santé le 7 avril dernier, l'OMS a attiré l'attention sur le grand nombre de vies qui peuvent être sauvées en cas de séisme, de conflit et dans d'autres situations d'urgence quand les établissements de santé sont mieux conçus et mieux construits et que le personnel soignant est mieux formé. Trop souvent en effet, les établissements de santé sont les premières victimes : les agents de santé sont tués ou blessés et il n'y a plus de services pour soigner les rescapés. Aussi l'OMS recommande aux gouvernements, autorités de santé publique et administrateurs des hôpitaux de tous les pays, de prendre six mesures essentielles pour assurer la sécurité des établissements de santé en cas d'urgence :  évaluer la sécurité des hôpitaux ; protéger le personnel de santé et le former aux situations d'urgence ; planifier en prévision d'une urgence ; concevoir et construire des hôpitaux résistants ; adopter des politiques et des programmes nationaux pour sécuriser les hôpitaux ; protéger le matériel, les médicaments et les fournitures. Des mesures pratiques peu coûteuses comme la protection du matériel, l'élaboration de plans de préparation en cas d'urgence et la formation du personnel peuvent aider à rendre les installations plus sûres et plus fonctionnelles dans les situations d'urgence.
Source : communiqué de presse, OMS.