Antibiotiques : une nouvelle campagne pour expliquer la résistance bactérienne 4 gestes pour limiter la résistance bactérienne

non, prendre une tonne d'antibiotiques ne vous aidera pas à soigner une angine
Non, prendre une tonne d'antibiotiques ne vous aidera pas à soigner une angine virale. © iStockphoto / Thinkstock

Il est possible de limiter cette résistance grandissante en utilisant les antibiotiques à bon escient. D'abord, en se rappelant que seul le médecin est habilité à décider si son patient a besoin ou non d'antibiotiques. Donc mieux vaut éviter de lui mettre la pression pour obtenir une prescription sous prétexte que vous pensez guérir plus vite avec les antibios. On le répète : ça n'est pas du tout le cas.

Si vous suivez un traitement antibiotiques, voici 4 règles de base à respecter, pour votre bien et celui de votre entourage.

 Il faut toujours respecter la dose et la durée du traitement, même quand les symptômes s'améliorent et qu'on n'a plus l'impression d'être malade. Trop de gens ont tendance à suspendre leur traitement quand ils se sentent mieux, sous prétexte que les antibiotiques peuvent provoquer des effets secondaires (troubles intestinaux par exemple).

 On ne s'improvise pas médecin et on ne donne pas son traitement à quelqu'un d'autre, même s'il souffre des mêmes symptômes. Chaque prescription est individuelle, elle dépend de la maladie mais aussi du patient et seul le médecin peut décider de ce qui est approprié.

 On ne réutilise pas un antibiotique plus tard, une fois le traitement terminé.

 Au moindre doute ou effet secondaire inattendu, on contacte son médecin traitant.

 

Sommaire