Propolis : plus fort que le miel ? Pas de prise pendant plus de 3 mois

en cas de fièvre ne prenez aucun risque : consultez votre médecin.
En cas de fièvre ne prenez aucun risque : consultez votre médecin. © Sergey Goruppa - Fotolia.com

Vous êtes décidé à profiter de tous les bienfaits de la propolis, mais vous ne savez pas comment. Nous avons les réponses.

En cure : de 3 semaines à 3 mois

Pour être en forme cet hiver et éviter les virus saisonniers vous pouvez préparer votre organisme pour qu'il soit apte à se défendre. Le mieux est de l'utiliser sous forme de cure de 3 semaines minimum, mais pas plus de 3 mois. Mais là encore avant de commencer demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Au quotidien : pas conseillé

"Personnellement je ne conseille pas de prendre les produits de la ruche (hormis le miel) au quotidien car il y a toujours le risque d'une sensibilisation avec apparition d'allergie", explique Françoise Sauvager. Pas la peine d'en prendre tous les jours si vous n'en avez pas besoin ! La propolis est sans danger mais ce n'est pas une raison pour en abuser. Considérez-la comme un allié de votre forme et n'y ayez recours qu'en cas de besoin ou sous forme de cure temporaire.

Angine, aphte, mycose : seulement sans fièvre

Vous avez une pathologie sans fièvre et vous ne voulez pas avoir recours à la médecine allopathique si la nature peut vous aider ? Là encore, pas question d'en consommer tous les jours de l'année : son utilisation est possible mais si vous avez de la fièvre ou qu'au bout de 2 jours vous ne voyez aucune amélioration, la case médecin est fortement indiquée.

Mélange miel et propolis gagnant

Ne jouez pas les apprentis sorciers avec votre santé : il faut suivre les indications et les recommandations du pharmacien et du fabricant. Sachez enfin que selon Françoise Sauvager "le mélange miel + propolis semble augmenter encore les effets de la propolis (seule), particulièrement en ORL et en dermatologie."

Sommaire