8,8 millions d'enfants meurent avant l'âge de 5 ans

Si le taux de mortalité infantile a baissé de 28 % entre 1990 et 2008, ce chiffre reste inacceptable. D'autant que l'inégalité des chances est frappante : 93 % de ces décès prématurés ont lieu en Afrique ou en Asie. Trois pays, l'Inde, le Nigéria et la République démocratique du Congo, concentrent à eux seuls 40 % des morts chez les enfants de moins de 5 ans. Par ailleurs, en Afrique du sud, le taux de mortalité a augmenté à cause de l'épidémie de VIH. Mais la baisse globale des deux dernières décennies est très encourageante. Elle est le fruit d'initiatives très intéressantes, comme celle du Malawi, qui est passé de 225 morts pour 1000 enfants à « seulement » 100. Malgré sa pauvreté ce pays a décidé de consacrer une large part de son budget à la santé, en distribuant notamment des moustiquaires, pour lutter contre toutes les maladies transmises par les insectes, y compris le redoutable paludisme. La vaccination contre la rougeole a aussi été très bénéfique dans plusieurs pays.
Pour en savoir plus, consultez le site de l'Unicef.