Maladies rares : un plan français de 180 millions d'euros

La secrétaire d'Etat à la Santé a choisi cette 4e Journée mondiale des maladies rares pour divulguer les mesures prévues par le 2e Plan maladies rares 2011-2014.

Maladies rares : un plan français de 180 millions d'euros
© Comstock/Thinkstock

Dans un entretien au quotidien La Croix, Nora Berra révèle que ce plan de quatre ans sera financé par l'état à hauteur de 180 millions d'euros. Trois grands axes seront développés pour venir en aide aux 3 millions de patients français (et 30 millions en Europe) souffrant d'une maladie dite rare : améliorer la qualité de la prise en charge des patients, développer la recherche et amplifier les coopérations européennes et internationales. La collaboration entre les différents centres de référence devrait être renforcée afin de limiter au maximum ces années d'errance diagnostique auxquelles sont souvent confrontés les patients.

De même, la secrétaire d'Etat annonce également dans cet entretien la création d'une Fondation scientifique des maladies rares. Son but : faire travailler ensemble les différents acteurs économiques du secteur de la recherche, les structures publiques concernées et les associations de patients, très fortement impliquées dans les projets de recherche.

Entre le 1er Plan maladies rares (2005-2008) et celui-ci, la France se pose en pionnier dans le domaine des maladies rares.

Lire l'entretien accordé par Nora Berra à La Croix

Pour en savoir plus, lire notre dossier Maladies rares