Connaître et utiliser les huiles essentielles Bains, massages, inhalations : des utilisations multiples

quelques gouttes d'huile essentielle dans le bain et la détente n'en est que
Quelques gouttes d'huile essentielle dans le bain et la détente n'en est que meilleure... © Andres Rodriguez - Fotolia.com

Avouez-le : quand vous pensez huile essentielle, vous pensez massage ? Pas étonnant ! C'est probablement l'utilisation la plus connue des huiles essentielles, à tort. Cela correspond en réalité à l'aromatherapy anglaise, qui n'a pas grand-chose à voir. Elle est pratiquée avec des huiles fortement diluées et essentiellement dans un but de détente. A ne surtout pas pratiquer avec des huiles essentielles version française, qui sont au contraire pures et donc potentiellement dangereuses pour l'organisme si utilisées en trop grand quantité. En France, berceau de l'aromathérapie, ces techniques ont avant tout une visée médicale et thérapeutique.

 La voie orale est couramment utilisée : il s'agit d'absorber de l'huile essentielle en très petite quantité. Cette technique nécessite de demander conseil à un professionnel car elle n'a rien d'anodin : absorbez la mauvaise huile essentielle, ou en mauvaise quantité, et vous risquez d'avoir de petits problèmes de santé. Une méthode souvent utilisée consiste à utiliser les huiles essentielles dans la cuisine.

 L'inhalation est pertinente notamment dans le cadre d'affections respiratoires. Elle consiste à verser quelques gouttes d'huile essentielle dans un bol d'eau bien chaude. La personne se penche au-dessus, "emprisonnée" sous une serviette, pour que la vapeur d'eau ne se disperse pas, et respire ce mélange pendant plusieurs minutes.

 Dans quelques cas précis, l'huile essentielle peut être appliquée pure, à très petite dose (quelques gouttes) sur la peau. Ce peut être le cas, par exemple, pour soulager un problème respiratoire comme le rhume : on pourra alors masser le thorax avec 5 gouttes d'huile essentielle.

 Elle peut bien sûr être utilisée en massage mais doit alors être fortement diluée.

 Les bains à base d'huile essentielle sont également légion. Mais là encore, il ne faut pas abuser question quantité et, surtout, il faut trouver un support pour l'huile essentielle qui, seule, ne se dissoudra pas dans l'eau. Vous pouvez par exemple la mélanger au creux de votre main avec un peu de gel douche puis laisser le tout s'écouler en le plaçant sous le jet d'eau.

 La diffusion à travers la maison est aussi une option : attention, les méthodes utilisées aujourd'hui où l'on chauffe les huiles sont inefficaces. Et pour cause : l'huile essentielle perd ses propriétés une fois chauffée.

 Plus rare : ces huiles peuvent être associées à des ovules, pour une insertion par voie vaginale ou à des suppositoires.

 

Sommaire