Connaître et utiliser les huiles essentielles Bien choisir ses huiles essentielles

Les huiles essentielles sont, on l'a vu, des produits actifs. Il convient donc de les choisir avec le plus grand soin, pour être sûr d'en retirer des bienfaits et non des ennuis. Voici donc quelques recommandations de base.

vous pouvez notamment trouver des huiles essentielles en pharmacie et en
Vous pouvez notamment trouver des huiles essentielles en pharmacie et en parapharmacie. © diego cervo - Fotolia.com

 Par définition, l'huile essentielle est un concentré de la plante. Si celle-ci a reçu un traitement chimique, il y a donc un risque pour qu'on en retrouve dans l'huile essentielle. Choisir une huile bio représente l'avantage de s'assurer qu'on aura la plante et rien que la plante. Ce qui ne signifie pas que les autres huiles soient mauvaises pour autant, mais renseignez-vous sur leur origine et la façon dont les plantes ont été cultivées, ainsi que la manière dont elles ont été distillées.

 Assurez-vous de choisir une huile labellisée. "Cela permet de savoir exactement ce qu'il y a dedans, précise Elske Miles. En effet, les huiles n'ont pas du tout les mêmes effets selon leur chémotype. Il est donc primordial que celui-ci soit déterminé et indiqué sur le flacon."

Deux labels existent en France, auxquels vous pouvez faire totalement confiance :

- HECT, pour huile essentielle chémotypée

- HEBBD, pour huile essentielle botaniquement et biochimiquement déterminée

 Quoi qu'il en soit, rassurez-vous : bien qu'il ne s'agisse pas d'un produit de santé aux yeux de la loi, les huiles essentielles sont tout de même soumises à une réglementation sévère. D'ailleurs, une vingtaine des huiles les plus puissantes ne sont disponibles que sur ordonnance.

 N'achetez pas vos huiles n'importe où : elles sont généralement disponibles en pharmacie, parapharmacie ainsi que dans les magasins bio.

 Pour conserver toutes ses propriétés, l'huile essentielle doit se trouver dans un flacon hermétique et à l'abri de la lumière. Vérifiez donc l'emballage avant d'acheter, ainsi que l'endroit où elles sont stockées. Bien conservées, elles ne se périment pas.

 Un petit conseil d'ordre pécuniaire : les prix varient énormément selon la plante aromatique utilisée pour fabriquer l'huile essentielle. Ainsi, l'une des plus chères, c'est l'huile essentielle de rose de Damas. Environ 50 euros les 2  ml. Pas si exorbitant, quand on sait qu'il faut tout de même la bagatelle de 4 tonnes de pétales de rose pour obtenir un litre d'huile essentielle ! L'huile de zeste d'orange, elle, se monnaie plutôt autour de 10 euros les 6 ml. "D'une manière générale, l'huile essentielle qui est extraite des feuilles plutôt que des pétales est moins chère, explique Eslke Mile. C'est le cas du géranium ou du lavandin, par exemple."

Sommaire