A Marseille, un surdosage de chimiothérapie tue un enfant de 6 ans

C'est le quotidien La Provence qui révèle cette erreur médicale particulièrement dramatique. Tovmasyan, petit Arménien de 6 ans, était atteint d'une forme très agressive de leucémie. Après avoir essayé des traitements dans divers pays d'Europe de l'Est, son père n'a pas hésité à  faire le déplacement jusqu'à l'hôpital de la Timone à Marseille, avec son seul visa touristique. Pris en charge dans le service d'oncologie pédiatrique, le petit garçon recevait un traitement de chimiothérapie. Sauf qu'une erreur de zéro a entraîné un dosage du médicament dix fois supérieur à la normale, ce qui serait directement à l'origine de son décès. La direction de l'hôpital de la Timone a tout de suite reconnu son erreur et se dit, relate La Provence, « bouleversée par ce drame ». Elle a saisi l'Agence régionale de l'hospitalisation pour entamer une enquête administrative. En attendant les conclusions de cette enquête, l'hôpital a déjà versé 10 000 euros aux parents, non pas à titre d'indemnisation, mais pour couvrir les frais de rapatriement du corps de l'enfant en Arménie.
Lire également notre dossier : Sommes-nous en sécurité à l'hôpital ?