Dr House est-il crédible ? Dr House, la série médicale qui fait un carton international

house et une partie de son équipe de la saison 4.
House et une partie de son équipe de la saison 4. © Fox Broadcasting

Dr House est né le 16 avril 2004, aux Etats-Unis. Enfin, la série éponyme, parce que ce beau médecin porte en réalité la cinquantaine fringante. Chef du service des diagnostics à l'hôpital de Princeton-Plainsboro, Gregory House est une encyclopédie vivante, dotée d'une intuition hors norme, qui mène ses consultations comme des enquêtes à la Sherlock Holmes. Le créateur de la série, David Shore, est d'ailleurs un fan du détective londonien.

Ces atouts permettent au médecin de résoudre bon nombre d'énigmes médicales, non sans avoir quelque peu amoché le patient auparavant. Bien souvent, après avoir tâtonné, il finit, aidé de son équipe, par découvrir LA maladie très très rare dont souffre le pauvre cobaye. Et c'est le happy end américain par excellence : le mourant se rétablit et voue une reconnaissance éternelle à House.

Pourtant, on ne peut pas franchement dire que ce médecin boiteux (il a subi un accident vasculaire il y a des années) attire d'emblée la sympathie. Roi du cynisme, il accuse les malades de toujours mentir et, d'ailleurs, il ne les rencontre à peu près jamais. Quand vient pour lui l'heure d'assurer des consultations traditionnelles, il trouve les excuses les plus minables (mais si drôles) pour ne pas se soumettre à l'exercice. House n'est pas un gentil docteur, qu'on se le dise. TF1 n'a d'ailleurs pas diffusé les premiers épisodes de la saison 1, jugeant qu'il y était trop peu sympathique pour que les téléspectateurs s'y attachent.

 

Fine équipe

Pour exercer, House s'est entouré d'une fine équipe de trois brillants spécialistes. Une équipe qui change d'ailleurs au cours de la saison 4, le chef de service ayant fini par s'attirer les foudres de ses collaborateurs, malgré leur admiration quasi sans-bornes. Chacun possède des compétences particulières, ce qui permet de petites sessions de brainstorming au cours desquelles les hypothèses fusent, avant que House finisse, en général, par décréter que bien sûr, son idée est la meilleure. D'ailleurs, il en profite en général pour lancer quelques piques bien douloureuses, histoire d'entretenir sa réputation de mauvais bougre.

 

Enfin, la série serait beaucoup moins drôle sans Cuddy, la chef de House. Elle passe son temps à essayer de canaliser son manque de savoir-vivre et surtout d'éthique. Mais en vrai, Cuddy, la doyenne de la faculté, est elle aussi folle d'admiration devant House et finit par lui passer à peu près tous ses caprices. Entre ces deux-là, c'est une histoire à la Loïs et Clark et on attend qu'ils finissent, enfin, par reconnaître qu'ils ne peuvent pas se passer l'un de l'autre.

Dès ses débuts, la série a connu un succès fulgurant, qui ne s'est pas encore démenti. Elle est aujourd'hui l'une des plus regardées de par le monde.

Pour en savoir plus su la diffusion de Dr House en France, c'est par ici.

 

Sommaire