Dr House est-il crédible ? Ce que House a changé entre patients et médecins

Bien sûr, ce n'est pas juste House à lui tout seul. Mais depuis quelques années, les séries médicales cartonnent à la télé, d'un côté de l'océan Atlantique comme de l'autre. Urgences, Grey's anatomy, House... Comment ces séries ont-elles influencé les relations entre les malades et leurs soignants ?

"D'abord, il convient de souligner qu'en 20 ans, ces séries ont fait beaucoup de progrès quant à leur crédibilité", explique Andrew Holtz. Et ce, qu'il s'agisse des rapports humains, des soins ou même du fonctionnement des infrastructures. Le journaliste voit un effet positif à l'essor de ces séries médicales, mais aussi des magazines et autres publications grand public consacrés à la santé. "C'est une tendance générale : les patients sont beaucoup mieux informés aujourd'hui, ils sont également plus attentifs à leur santé. De leur côté, les médecins sont plus enclins à collaborer et à répondre aux questions que les malades osent désormais poser. Cela n'a pas toujours été comme ça et je pense que les séries médicales contribuent à ce changement. Elles en sont aussi le reflet."

Médecin miracle

Mais la médaille a également son revers, selon le journaliste. "Ces séries renforcent l'idée, déjà bien ancrée dans l'esprit des gens, que plus un traitement est agressif, plus il sera efficace." La réalité est bien sûr toute autre : les traitements agressifs sont réservés aux cas les plus "désespérés" et n'obtiennent pas nécessairement de meilleurs résultats. Sans compter qu'ils peuvent provoquer de nombreux effets secondaires, qui altèrent souvent la qualité de vie.
 

Autre souci : "House parvient à soigner à peu près tout le monde, à arracher à la mort les personnes les plus malades et affaiblies. Fatalement, cela induit chez les téléspectateurs l'idée qu'on peut tout soigner, qu'il suffit de tomber sur LE bon médecin pour qu'un miracle se produise, regrette Andrew Holtz. La vérité, c'est que dans le vrai monde, on ne peut pas guérir tout le monde, loin de là. Généralement, il n'y a ni mystère, ni miracle. Cette série renforce le fantasme bien compréhensible mais complètement infondé que si on trouve le bon praticien, on est sauvé." Heureusement, les maladies gravissimes sont aussi plus rares dans le vrai monde que dans le monde selon House.

Sommaire