Le Dossier médical personnel va (enfin) arriver !

Depuis 2004, le Dossier médical personnel (DMP) est dans les dossiers prioritaires du gouvernement. Il devrait finalement voir le jour début 2011.

C'est au médecin de proposer l'ouverture du DMP à chacun de ses patients afin d'harmoniser les ordonnances et d'éviter les doubles prescriptions et interactions médicamenteuses potentielles. Rien d'obligatoire donc pour le patient ou le médecin, mais ce dossier permettrait aussi, à terme, d'avoir accès à son dossier médical directement chez soi, par internet. On ne pourra bien évidemment pas le modifier, mais il sera possible de le consulter pour s'assurer que l'on suit bien son traitement, par exemple si l'ordonnance a été égarée.

Pour les médecins, le principal avantage sera d'avoir l'ensemble des prescriptions de son patient mais aussi les résultats d'analyse ou d'examens disponibles facilement.

Si techniquement le DMP semble prêt à fonctionner, la balle est donc maintenant dans le camp des médecins qui devront s'équiper et se former pour le faire vivre. Il semble donc peu probable que tous les médecins seront disposés à s'en servir dès le début de l'année 2011. Une fois ouvert, le DMP permettra aux différents médecins d'un patient mais aussi aux remplaçants, par exemple en période de congés, d'avoir un maximum d'information à son sujet. L'accord du patient devra systématiquement être demandé par le professionnel de santé.

La sécurité des données contenues dans le DMP sera très stricte et assurera une totale confidentialité aux patients, pas de risque de voir ses résultats d'analyse se balader sur internet.