Décrypthon lance un appel à 150 000 internautes solidaires

Après les versions 2011 et 2005, voici le Décrypthon 2009, emmené par la même équipe composée de l'Association française contre les myopathies, IBM, le CNRS et plusieurs universités françaises. Le but : accélérer l'étude de l'interaction entre plus de 2 000 protéines, afin de mieux comprendre le fonctionnement de plusieurs maladies neuromusculaires mais aussi du cœur et du cerveau. Le principe : faire appel à la puissance de plusieurs ordinateurs « supercalculateurs » mais aussi à celle des ordinateurs individuels. En effet, l'internaute Lambda n'utilise en moyenne que 20% de la puissance de calcul de son ordinateur. L'idée est donc de mettre en commun toute ces puissances inutilisées, au moyen d'un outil technologique appelé grille, afin de réduire le temps de décryptage de ces 2 000 protéines. Si 150 000 internautes participent au projet, cela devrait prendre environ un an. Sans eux, il faudrait compter plusieurs centaines de siècles ! Pour en savoir plus et s'inscrire, rendez-vous sur le site du Décrypthon.