Traitements innovants contre l'hépatite C : enfin une baisse des prix

Ces médicaments sont efficaces à plus de 90% pour soigner l'hépatite C. Mais ils sont très coûteux, donc pas accessibles à l'ensemble des patients.

Traitements innovants contre l'hépatite C : enfin une baisse des prix
© Wavebreak Media Ltd - 123 RF

"Les négociations pour faire baisser les prix des traitements du VHC [virus de l'hépatite C, ndlr] viennent de s'achever avec l'accord conclu avec le laboratoire Gilead pour ses produits Harvoni et Sovaldi", indique le ministère de la Santé dans un communiqué. "Désormais, le prix des traitements sera inférieur à 28 700 euros, contre 41 000 euros pour le Sovaldi." Cet accord intervient ainsi un peu moins de quatre mois après celui passé avec le laboratoire américain MSD pour le Zépatier, un autre médicament contre l'hépatite C. "Ces accords démontrent l'efficacité de la politique volontariste que je mène depuis plusieurs mois pour faire baisser les prix des médicaments. C'est une bonne nouvelle pour les patients. C'est une bonne nouvelle pour les comptes de la sécurité sociale", a déclaré Marisol Touraine.

Ces nouveaux tarifs entrent en vigueur dès le 1er avril 2017. Sur le marché depuis 2014, le Sovaldi, avait rapidement déclenché une vive polémique en raison de son prix exorbitant. Plusieurs associations avaient maintes fois dénoncé le rationnement de ces traitements innovants, dont bénéficiaient en priorité les patients les plus sévèrement atteints.

En France, près de 300 000 personnes sont touchées par le virus de l'hépatite C, un virus qui se transmet dans près de trois-quarts des cas par voie sanguine. Maladie silencieuse, l'hépatite C évolue pendant plusieurs années et peut provoquer une cirrhose dans 10 à 20 % des cas. Elle ne bénéficie, pour l'heure, d'aucun vaccin.

Lire aussi