Sport, tabac, alcool... La France doit faire plus d'efforts pour la santé des jeunes

Selon un rapport de l'OCDE sur la santé, la France est loin derrière les autres pays européens, notamment en matière de prévention pour lutter contre le manque d'activité physique, la consommation de tabac et d'alcool.

Sport, tabac, alcool... La France doit faire plus d'efforts pour la santé des jeunes
© Axente Vlad Liviu

Les adolescents français âgés de 15 ans font moins de sport et consomment plus de tabac que leurs voisins européens, selon le dernier rapport de l'OCDE publié ce mercredi. Pour Francesca Colombo, chef de la division santé de l'OCDE, il s'agit d'une "situation alarmante" compte tenu des "facteurs de risques" pouvant notamment entraîner certains cancers et affections cardiovasculaires, a-t-elle précisé lors d'une conférence de presse. Selon l'édition 2016 du "Panorama de la santé en Europe", la France peine à sensibiliser les jeunes dans ces trois domaines, en consacrant seulement 1,9 % des dépenses de santé, contre 3 % pour les autres pays de l'Union européenne. 

Tabac : 19 % des adolescents sont des fumeurs réguliers. Selon le rapport, l'hexagone figure parmi les pays les moins bien placés quant à la consommation de tabac chez les jeunes et les femmes, contrairement aux hommes adultes fumeurs, qui eux, se trouvent dans la moyenne européenne. Ainsi, même si la consommation de tabac chez les adolescents a bien diminué depuis les années 2000, ces derniers sont tout de même 19 % à fumer régulièrement, contre 14 % en moyenne dans les autres pays de l'UE.

Et côté alcool ? A 15 ans, 16 % des filles et 17 % des garçons ont déjà été ivres au moins deux fois dans leur vie, Une proportion moindre par rapport à la moyenne européenne qui se situe à 24 % pour les filles et à 27 % pour les garçons. De la même manière, ce sont les pays d'Europe du Nord et d'Europe de l'Est qui restent "champions" des pratiques inquiétantes du "binge drinking", consistant à boire de l'alcool rapidement et en quantité. Pour autant, la consommation d'alcool des Français (adultes et adolescents confondus) reste supérieure à la moyenne et se situe à la 8e place des pays de l'UE, avec une consommation de 12 litres d'alcool pur par an.

Activité physique : la France, à l'avant-dernière place. Les adolescents de 15 ans semblent plus fainéants que leurs aînés et que les autres jeunes du même âge. En effet, si la France figure à la cinquième place européenne chez les adultes (derrière la Suède, le Danemark, la Slovénie et l'Autriche), les ados se situent à l'avant-dernière place. Selon le rapport de l'OCDE, seuls 6 % des filles et 14 % des garçons de 15 ans pratiquent une activité physique "modérée à forte" (soit au moins une heure par jour), contre en moyenne 10 % des filles et 20 % des garçons de l'UE. Les adultes français, eux, semblent prendre leur santé physique plus au sérieux : ils sont plus de 70 % à faire au moins 2h30 de sport ou d'activité physique modérée par semaine. Bien que la France soit bonne élève en matière de surpoids et d'obésité, "ces habitudes sont difficiles à changer", s'inquiète Francesca Colombo.

Le rapport de l'OCDE pointe aussi du doigt le retard de la France en matière de vaccination. 11% des enfants (contre 6% des petits de l'UE) ne sont pas protégés contre la rougeole. Pour autant, "la France reste dans le peloton de tête (avec l'Espagne et l'Italie) en termes d'espérance de vie à la naissance, qui s'élevait à 82,8 ans en 2014 (contre 80,9 ans en moyenne dans les pays de l'UE)", a souligné l'OCDE. 

Lire aussi