Travail et santé : quels sont les métiers les plus sédentaires ?

Une étude de la société Withings révèle que près de trois quarts des travailleurs français sont le plus souvent assis au travail. Une sédentarité dont l’impact sur la santé n’est pas négligeable.

Travail et santé : quels sont les métiers les plus sédentaires ?
© yuuuu

Assis sur une chaise de bureau toute la journée sans bouger : près de trois quarts des actifs français seraient concernés par cette sédentarité. En effet, d’après l’étude "Bien-être en entreprise" menée par la société Withings spécialisée dans le développement d’objets de santé connectés, 73 % des 3 500 personnes interrogées déclarent être assis pendant la majorité de leur temps de travail.

Juristes et chauffeurs de taxis en tête du classement. L’étude considère comme sédentaire toute personne qui parcoure moins de de 4 000 pas par jour, alors que la moyenne française est de 7 000 et que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en conseille 10 000. Au total, plus d’un quart des employés de bureau sont ainsi considérés sédentaires. En tête du palmarès : les juristes et les chauffeurs de taxi ou de camion qui comptent dans leur rang 28 % de sédentaires. Les chargés de clientèle les talonnent avec 26 %, puis viennent les employés de bureau ou assistant (25 %). Même les professionnels de santé sont sédentaires à 23 %. À l’inverse, certaines professions favorisent la marche par leur pratique : en tête du classement se situent ainsi les cuisiniers, qui comptent seulement 6 % de sédentaires, les employés du bâtiment (8 %) et les journalistes (9 %).

Les femmes moins actives que les hommes. Autre conclusion de cette étude : les femmes se déplacent moins que les hommes pendant leur journée de travail. Ainsi, elles comptabilisent en moyenne 4 878 pas par jour contre 5 743 pour les hommes.

Des mauvaises habitudes qui ont la vie dure. En plus de rester assis toute la journée, certaines attitudes participent à un mode de vie peu actif. Par exemple, 41 % des travailleurs interrogés déclarent manger assis à leur bureau, perdant ainsi une occasion de se lever et de marcher pendant leur pause déjeuner. De même, 60 % d’entre eux se rendent à leur lieu de travail en voiture contre seulement 24 % à pieds. Les automobilistes comptabilisent en moyenne 6 000 pas par jour, contre 7 000 à  7 500 pour les adaptes de la marche. Même si un lieu de travail excentré ou trop éloigné de votre domicile ne permet pas de vous y rendre à pied, pensez à vous garer à distance de votre destination finale pour vous détendre les jambes ! Même principe pour les utilisateurs de transport en commun : descendre une station avant celle de votre domicile ou de votre travail vous permettra de réaliser quelques pas supplémentaires par jour.

Maladies cardio-vasculaires et stress sont le lot des sédentaires. La position assise contribue à une augmentation de la pression artérielle et ne permet que de faibles dépenses énergétiques, deux agents favorisant le développement de maladies cardiovasculaires. Ainsi, selon l’OMS, la sédentarité constituerait le 4e facteur de risque de mortalité dans le monde. Par ailleurs, la société Withings dévoile que 40 % des personnes réalisant moins de 10 000 pas par jour se sentent stressés par leur emploi, contre 34 % pour les personnes parcourant plus de 10 000 pas. Une anxiété pouvant parfois conduire à des réactions extrêmes comme le "burn-out", qui pourrait bientôt être reconnu qui maladie professionnelle.  

Lire aussi