Le cancer, la maladie qui fait le plus peur aux Français

Le sondage réalisé par la Fondation ARC à l'occasion de la journée mondiale contre le cancer, met en lumière l'angoisse des Français vis-à-vis du cancer, mais aussi un manque d'information en matière de traitements.

Le cancer, la maladie qui fait le plus peur aux Français
© JOVANNIG FOTOLIA

Que ressort-il du sondage "Les Français face au cancer", réalisé du 8 au 19 janvier 2015, par la Fondation ARC ? De l'angoisse et encore de l'angoisse. Sans surprise, le cancer reste la maladie qui fait le plus peur aux Français : plus de 7 Français sur 10 pensent en effet qu’ils auront un jour un cancer. Le sondage révèle aussi qu'en dépit de la connaissance des Français sur les progrès considérables réalisés en matière de recherche et d’innovation thérapeutique, depuis près de 20 ans, ils n’ont pas une pleine conscience de ces progrès et sont mal informés sur les taux de guérison. Une majorité des Français (55 %) pense qu'on ne guérit qu'un cancer sur trois alors que dans la réalité on guérit aujourd'hui plus d'un cancer sur deux. De plus, 70 % des Français s’estiment mal informés des nouveaux traitements et 46 % remettent en cause l’égalité d’accès à ces traitements. Enfin, les Français comptent beaucoup sur la recherche contre le cancer, crise ou non. Elle conserve indéniablement une aura positive aux yeux des Français et est vue comme un domaine d’excellence, devant les autres pays. 70 % des français pensent que la recherche serait beaucoup plus efficace avec plus de moyens.
Pour la Journée mondiale contre le cancer du 4 février 2015, la Fondation ARC expose 8 propositions pour permettre à un grand nombre de malades d’avoir accès aux innovations thérapeutiques. Leur objectif : sauver 40 000 vies de plus chaque année dans moins de 10 ans et guérir 2 cancers sur 3 contre 1 sur 2, à l’heure actuelle. 
Rappelons que la Fondation ARC est la 1ère fondation française exclusivement centrée sur la recherche sur le cancer. 

A lire aussi :