La vitamine D : à tout âge et en toute saison ! Meilleur équilibre et diminution du risque de chutes

les bouleversements hormonaux dus à la ménopause ont des conséquences directes
Les bouleversements hormonaux dus à la ménopause ont des conséquences directes sur la solidité des os. © Pixland - Jupiterimages - Thinkstock

Lorsqu'on parle de la vitamine D et de son effet sur les os, il s'agit en fait d'un détournement. En effet, ce n'est pas la vitamine D mais bien le célèbre calcium qui aide à rendre les os solides. Et à les maintenir au fil des années. Mais le calcium seul n'arrive pas très bien à se fixer aux os, et c'est là qu'intervient la vitamine D. Elle aide à créer un environnement minéral optimal sur l'os afin de permettre la minéralisation osseuse (par le calcium). La vitamine D serait aussi impliquée dans la densité minérale (c'est-à-dire la solidité de l'os) et utile pour optimiser le pic de masse osseuse pendant la croissance.

La vitamine D est donc importante dans la croissance osseuse qui a lieu bien avant la naissance. Ensuite, elle aide à maintenir des os solides et à les protéger du vieillissement.

Car avec l'âge, le risque de fracture, notamment du col du fémur, est plus grand et l'équilibre moins bon. Rajoutez à cela la perte osseuse naturelle liée à l'âge ou aggravée par l'ostéoporose et vous comprenez l'importance de maintenir en bon état ses os. Une supplémentation en vitamine D associée ou non à du calcium est systématiquement proposée avec le traitement contre l'ostéoporose car elle diminue le risque de fracture en améliorant la fixation du calcium.

 Il est important d'en parler avec son médecin dès la ménopause, sans attendre la première fracture.

Sommaire